Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Des-responsables-d-Eglises.html
        Des responsables d’Églises chrétiennes arrêtés

Des responsables d’Églises chrétiennes arrêtés

11 décembre 2013 / New Delhi

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 11 décembre 2013
  • 0 vote

L’archevêque catholique de Delhi Anil Couto, l’évêque anglican Alwan Masih, secrétaire général de l’Église de l’Inde du Nord, le pasteur presbytérien Roger Gaikwad, et le pasteur Vijayesh Lal, responsable de l’Evangelical Fellowship of India, ainsi que le secrétaire général du Conseil chrétien panindien John Dayal ont été arrêtés par la police le 11 décembre à Delhi. Ils prenaient part à une marche pacifique dans la capitale indienne en faveur de l’égalité des droits pour les dalits (chrétiens et musulmans), co-organisée par le Conseil national des Églises chrétiennes en Inde, la Conférence des évêques catholiques d’Inde et le Conseil national des dalits chrétiens. Lorsque les manifestants se sont dirigés vers le Parlement, la police est intervenue avec force, faisant usage de canons à eau et de bâtons pour les disperser. Elle a arrêté les responsables des Églises, avant de les relâcher quelques heures plus tard.

Les dalits (littéralement « les écrasés ») sont exclus du système des castes en raison de l’impureté attachée traditionnellement à leur statut. Ils souffrent toujours d’une forte discrimination allant jusqu’à l’interdiction d’accès à l’eau potable. Les manifestants demandaient l’abolition de la disposition spéciale (le Presidential Order de 1950) qui exclut les dalits non hindous des mesures de discrimination positive (les Scheduled Castes) facilitant l’intégration sociale des ex-intouchables.

Parmi les quelque 25 millions de chrétiens en Inde, 70% seraient des dalits. Cependant, ce chiffre reste sous-évalué car des dalits chrétiens se déclarent officiellement hindous, par crainte de perdre leur emploi ou d’être persécutés.

(d’après EDA)

Photo : © ucanews


Document