Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Devenir-ministre.html
      Devenir ministre

Devenir ministre

N° 190 (avril 2018) : sommaire et éditorial

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er avril 2018
  • 0 vote

Revue Unité des Chrétiens, n° 190 (avril 2018)

Sommaire

ÉDITORIAL : Jésus, Premier Ministre ! (Emmanuel GOUGAUD)

ABÉCÉDAIRE ŒCUMÉNIQUE : Qui sont les baptistes ? (Pierre de MAREUIL)

ESSENTIEL : Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2018

Institut supérieur d’études œcuméniques : 50 ans de dialogue

DOSSIER : Devenir ministre

Un regard catholique sur la liturgie d’ordination d’un prêtre orthodoxe (Luc FORESTIER)
Luc Forestier repère des convergences fortes entre les visions catholique et orthodoxe du sacrement de l’ordre. Son regard croisé sur une ordination orthodoxe lui permet même de questionner les catholiques sur leur fidélité au concile Vatican II.

Regard d’un chrétien orthodoxe sur une liturgie d’ordination-reconnaissance de ministère d’un pasteur (André LOSSKY)
André Lossky livre ses impressions sur l’ordination-reconnaissance de ministère d’un pasteur protestant. Il interroge la révision périodique des liturgies et l’engagement personnel du pasteur face à la communauté.

Un regard protestant sur la liturgie d’ordination d’un prêtre catholique (Christian BACCUET)
Selon Christian Baccuet, les convergences et différences entre les traditions protestante et catholique expriment le lien entre les ministères et la vision des Églises sur elles-mêmes. Ces divergences deviennent un programme œcuménique pour une réflexion commune.

RENDEZ-VOUS avec le métropolite Kallistos (Ware)

JALONS SUR LA ROUTE DE L’UNITÉ : Décembre 2017 - février 2018

LECTURE

AGENDA


Editorial

Jésus, Premier Ministre !

Dans le christianisme, le ministère est le service accompli par un chrétien ou une chrétienne, selon un appel particulier de Dieu et une mission confiée par sa communauté. Ministre ou ministère vient du latin minister, qui accomplit une tâche au service, lui-même dérivé de minus, inférieur. Il s’agit d’une référence directe à Jésus, le Seigneur fait serviteur. Les ministères continuent ainsi l’œuvre du Christ. Ils ne sont pas des pouvoirs mais des services de Dieu, des chrétiens, de tout être humain. Chacune des Églises déploie une vision particulière des ministères en son sein. Ils structurent la communauté chrétienne. Ils s’organisent autour de la communion et du gouvernement mais aussi de la mission et de la charité. Les ministères sont au service de la communion au sein de chacune des familles ecclésiales. Pour ainsi dire, ils constituent l’ADN des Églises. La compréhension des ministères est en interaction avec la réflexion que les Églises nourrissent sur elles-mêmes. Ils sont donc révélateurs de leur ecclésiologie, c’est-à-dire la façon dont les Églises se pensent et se définissent. Dans nos efforts pour la promotion de l’unité des chrétiens, la réflexion sur les ministères est donc nécessaire et stimulante. Au service de la communion à l’intérieur des confessions chrétiennes, ils les aiguillonnent dans leur marche vers l’unité.

« Les ministères aujourd’hui : nouveau contexte, nouveaux débats, dans nos Églises et entre nos Églises » fut le thème du colloque triennal organisé conjointement par la Faculté de théologie de Lyon et le Centre Unité Chrétienne les 21 et 22 novembre 2017 au Domaine Lyon Saint-Joseph. Une fois de plus, la revue Unité des Chrétiens est heureuse de vous offrir un avant-goût des Actes de ce passionnant colloque [1]. Après avoir évoqué dans une première partie l’évolution des ministères et de leur exercice dans nos Églises puis les ministères dans les écrits de Saint Paul, une deuxième partie examinait les liturgies d’ordination ou de reconnaissance de ministère dans nos Églises. Enfin, une dernière partie examinait les documents publiés sur les ministères pour y repérer des perspectives d’avenir. Les trois articles reproduits ici reprennent de larges extraits de la deuxième partie du colloque. En effet, la forme originale des regards croisés a servi de méthodologie à l’analyse des liturgies. Un pasteur luthéro-réformé analysait une ordination catholique romaine. Un théologien catholique étudiait une ordination orthodoxe. Enfin, un théologien orthodoxe relisait une ordination – reconnaissance de ministère luthéro-réformée.

Chacun vient à la table du dialogue avec sa vision des ministères, régulant en interne son Église. De tels regards croisés sont particulièrement fructueux pour l’unité des chrétiens. En effet, l’œcuménisme se manifeste singulièrement par l’échange des dons. Chacun veut enrichir l’autre chrétien par les trésors et les ressources de sa tradition particulière. Ainsi, ces regards croisés témoignent du souci de comprendre l’autre et de l’aider à mieux se comprendre lui-même. Les remarques et les questions des auteurs sont autant d’invitations, pour les Églises, à toujours entrer dans une conception renouvelée de leur beauté propre.

L’œcuménisme est une richesse ! Fort de cette conviction, notre revue est heureuse de vous offrir une nouveauté. Ce nouveau rendez-vous s’intitule « ABC des Églises ». Un court article donnera la parole à un chrétien pour présenter son Église. Dans ce numéro, le pasteur Pierre de Mareuil nous présente la tradition protestante baptiste. Cette nouvelle rubrique est le signe de notre volonté de rendre toujours plus accessible la diversité des traditions chrétiennes, au service de notre union avec le Christ. Avec la Lettre aux Hébreux, nous le contemplons dans l’accomplissement du seul véritable ministère. Il nous apprend à nous mettre au service les uns des autres avec humilité, patience, disponibilité. Ce sont bien là des caractéristiques des serviteurs de l’unité !

Père Emmanuel Gougaud

Notes

[1Les 21 & 22 novembre 2017 : « Les ministères aujourd’hui : nouveau contexte, nouveaux débats, dans nos Églises et entre nos Églises ». Ce colloque universitaire constituait la partie théologique de la Rencontre nationale des délégués à l’œcuménisme. Dans l’attente des Actes à paraître dans les prochains mois (aux éditions Profac, Lyon), Unité des Chrétiens se réjouit de pouvoir partager à ses lecteurs quelques contributions.


Document