Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Dialogue-entre-orthodoxes-et-orthodoxes-orientaux.html
      Dialogue entre orthodoxes et orthodoxes orientaux

Dialogue entre orthodoxes et orthodoxes orientaux

16 juin 2017 / Paris

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 16 juin 2017

Le 16 juin 2017, une soirée, animée par Christine Chaillot, fondatrice de l’association Dialogue entre orthodoxes et orthodoxes orientaux et auteur de nombreuses études [1] sur le sujet, a eu lieu dans les locaux de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge. Un aperçu du dialogue entre les deux familles d’Églises a été présenté en présence de Monseigneur Jean de Charioupolis, archevêque de l’Exarchat des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale (Patriarcat de Constantinople), du père Yakoub Aydin de la paroisse syriaque-orthodoxe de Montfermeil, du père Joseph-Stefanos de la paroisse copte-orthodoxe de Nogent-sur-Marne et d’un auditoire œcuménique. Commencé de manière non officielle en 1964, le dialogue bilatéral entre les Églises orthodoxes et orthodoxes orientales (arménienne, copte, éthiopienne et syriaque) a débuté en 1985. L’unité fut brisée lors du concile de Chalcédoine en 451, dont la nouvelle formulation christologique (en « deux natures » pour parler de la divinité et de l’humanité du Christ) n’avait pas alors été acceptée par les Églises orthodoxes orientales, surnommées ensuite « monophysites ». Rappelant que la base du dialogue est l’écoute mutuelle, Madame Chaillot a pointé de doigt l’absurdité de cette appellation, car non seulement ces Églises refusent systématiquement l’enseignement d’Eutychès (Ve s.), le père du monophysisme, mais aussi confessent la pleine humanité et la pleine divinité du Verbe incarné, sans mélange et sans séparation. En outre, l’oratrice a présenté son dernier livre [2], recueillant des contributions de théologiens de renoms, en faveur de cette position, tels le catholicos Aram Ier de Cilicie, le métropolite Emmanuel (Adamakis), le métropolite Hilarion (Alfeyev), le père Andrew Louth… et préfacé par le patriarche œcuménique Bartholomée.

La rencontre, lors de laquelle a été également soulignée l’importance du dialogue pratique et de la solidarité indispensable à l’égard de ces Églises, dont l’existence au Moyen-Orient vacille entre « la vie et la mort », s’est achevée par la récitation de « Notre Père » en syriaque, copte, arménien et français.

Photo : D.R.
Christine Chaillot, Mgr Jean, père Joseph-Stefanos et père Yakoub Aydin à l’issue de la rencontre.

Notes

[1Dont Vie et spiritualité des Églises orthodoxes orientales, Paris, Cerf, 2011 ; Les coptes d’Égypte : discriminations et persécutions, 1970-2011, Paris, L’Harmattan, 2013 ; Towards unity : the theological dialogue between the Orthodox Church and the Oriental Orthodox Churches, Genève, Inter-orthodoxe dialogue, 1998.

[2The Dialogue between the Eastern Orthodox and Oriental Orthodox Churches, Volos, Volos Academy Publications, 2016.


Document