Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Frere-Roger-de-Taize.html
    Frère Roger, de Taizé

Frère Roger, de Taizé

Avec presque rien…

Sabine LAPLANE

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 30 juin 2015
  • 0 vote

S. Laplane offre ici une nouvelle et riche biographie du fondateur de la communauté de Taizé. Elle permet de bien saisir la continuité des intuitions et des pratiques de fr. Roger (par exemple les visites régulières au pape, qui commencent dès 1949 avec Pie XII), mais elle montre aussi les ruptures claires, telles que l’abandon de la croix pectorale par le prieur de Taizé. Ici ou là, elle corrige des légendes souvent entendues : l’autorisation d’utiliser l’église romane du village n’a pas été accordée par le nonce Roncalli (futur Jean XXIII). Elle apporte aussi des précisions utiles : concernant la communion reçue par frère Roger des mains du cardinal Ratzinger lors des funérailles de Jean-Paul II ; ou à propos des relations complexes que la communauté de Taizé a entretenues avec le protestantisme français. L’ouvrage permet encore de situer l’origine de certaines expressions typiques de Taizé : l’emploi du mot « parabole » pour qualifier la communauté ; l’affirmation « Dieu ne peut que donner son amour », reprise dans un cantique, qui trouve sa source dans une dissertation de l’étudiant Schutz en 1939 sur l’impotence divine…

Sur le contexte familial, ecclésial et social qui a marqué la naissance de « Taizé » et ses débuts, la recherche est très fouillée. On reste en revanche sur sa faim pour les deux dernières décennies de la vie de fr. Roger, jusqu’à sa mort brutale en 2005 : elles sont traitées en seulement 25 p. et des évolutions plus récentes de la communauté restent inexpliquées.

Franck LEMAÎTRE

Paris, Cerf, 2015, 526 p.,
29 €, 978-2-204-09987-5



Lectures


Document