Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Huitieme-Colloque-oecumenique-international-de-spiritualite-de-la-Reforme.html
      Huitième Colloque œcuménique international de spiritualité de la (...)

Huitième Colloque œcuménique international de spiritualité de la Réforme

26-28 mai 2017 / Bose

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 26 mai 2017

Le huitième colloque œcuménique international de spiritualité de la Réforme s’est déroulé sous les auspices de la communauté monastique du Bose du 26 au 28 mai 2017 sur le thème « Justification. L’Évangile de la grâce ». Plusieurs intervenants ont creusé le sujet, choisi à l’occasion du cinquième centenaire de la Réforme protestante, devant une centaine de participants venus d’Italie, de France, de Suisse, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique, de Grande-Bretagne et des États-Unis. Le frère Enzo Bianchi, fondateur de Bose, a présenté la Déclaration commune sur la justification (1999), élaboré par la Fédération luthérienne mondiale et l’Église catholique, comme document « d’une actualité absolue », clé pouvant « aider à ouvrir la voie à une pleine unité visible entre les disciples du Christ ». Le théologien luthérien André Birmelé en partant de la parabole du fils prodigue (Lc 15,11-32) a appelé de ses vœux l’élaboration de nouveaux langages, aptes à transmettre de manière « existentielle » à nos contemporains la réalité de la grâce offerte par Dieu. En comparant les lettres pauliniennes et l’épître de Jacques, le bibliste protestant Élian Cuvilier a souligné les diverses expressions de cette même réalité, présentes dans le canon néotestamentaire. Sarah Coakley, théologienne anglicane, a refusé de choisir entre « justification et miséricorde », mettant en évidence leur lien intrinsèque.

Les principaux textes en français paraîtront dans divers numéros de la revue Positions luthériennes dans l’année à venir, alors que les actes du colloque seront publiés par les éditions Qiqajon de la Communauté de Bose. (d’après monasterodibose.it/fr)

Photo : © monasterodibose.it
Le professeur André Birmelé et le frère Enzo Bianchi lors du colloque.


Document