Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Journee-de-priere-et-de-jeune-pour.html
        Journée de prière et de jeûne pour la paix en Syrie

Journée de prière et de jeûne pour la paix en Syrie

7 septembre / Vatican

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 septembre 2013

À l’appel du pape François, plus de 70 000 fidèles se sont réunis place
Saint Pierre pour prier pour la paix en Syrie, le samedi 7 septembre, alors que les États-Unis et la France menaçaient d’intervenir militairement dans le pays. Le pape avait invité les catholiques et
tous les hommes de bonne volonté, à prier et à jeûner pour la paix ce jour-là. Sur le parvis, à côté d’un grand nombre de cardinaux et d’évêques, d’autres personnalités religieuses avaient pris place,
notamment des prêtres orthodoxes ainsi que plusieurs imams. Le grand mufti de Syrie, Ahmad Badreddin Hassou, qui avait initialement annoncé sa venue, a présidé à Damas un moment de prière à la mosquée des Omeyyades, en présence de responsables des diverses
familles musulmanes, et de responsables juifs et chrétiens. Pour sa
part, le patriarche de Constantinople a fait savoir qu’il accueillait volontiers l’appel de son « frère François » au jeûne et à la prière pour la paix, demandant aux chefs d’État et de gouvernement réunis à Saint-Pétersbourg dans le cadre du G20 de favoriser une solution négociée du conflit syrien. En Inde et dans divers pays africains l’appel a rencontré un large écho chez les chrétiens de diverses confessions, souvent rejoints par des musulmans ou des hindouistes. Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises le pasteur Olav Fykse
Tveit s’y est associé également. (d’après Fides et APIC, 7 septembre)

En France aussi on a relevé plusieurs initiatives œcuméniques locales :
à Rodez le pasteur Luc Serrano, de l’Église protestante unie du Rouergue, a participé à un temps de recueillement sur le parvis de la cathédrale aux côtés de l’évêque du diocèse, Mgr François Fonlupt, et d’un représentant de la communauté musulmane de Rodez, en
communion avec toutes les victimes de la tragédie syrienne.


Document