Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/L-Eglise-vers-une-vision-commune-Lille.html
        « L’Église : vers une vision commune »

« L’Église : vers une vision commune »

15-16 février 2014/ Lille

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 15 février 2014
  • 0 vote

Les 15 et 16 février 2014, le séminaire interdiocésain de Lille a vécu un week-end œcuménique. Le père Jean-Luc Garin, supérieur du séminaire, et les séminaristes catholiques ont eu la joie d’accueillir le pasteur André Birmelé ainsi que les responsables de différentes Églises présentes sur l’agglomération lilloise : les pasteurs Eckhart Altemüller et Aurélie Derupt (Église protestante unie) et le père Aimilianos (Église orthodoxe grecque du patriarcat de Constantinople). Sœur Bénédicte (Diaconesse de Reuilly) et sœur Hélène (de la communauté de Grandchamp), qui vivent avec des religieuses catholiques au sein de la fraternité œcuménique de Lomme, participaient également à cette rencontre.

Après un déjeuner partagé dans une ambiance fraternelle, l’après-midi a été plus studieuse : André Birmelé, professeur à la faculté de théologie protestante de Strasbourg, a commenté le document « L’Église : vers une vision commune » de la commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises. Après l’avoir situé parmi les autres textes déjà publiés par Foi et Constitution, il en a exposé la genèse, la méthode de travail et les enjeux principaux. Il en a aussi pointé les limites, les accords bilatéraux entre Églises permettant d’aller plus loin sur bien des questions ecclésiologiques traitées dans ce dialogue multilatéral.

L’intervention du pasteur Birmelé a suscité chez les séminaristes de nombreuses questions sur l’ordination presbytérale ou la succession apostolique, ainsi que des réflexions sur les enjeux œcuméniques actuels.

Le dimanche matin, deux groupes de séminaristes se sont dirigés l’un vers le temple de l’Église protestante unie, l’autre vers l’église orthodoxe, où ils ont été chaleureusement accueillis par les communautés. Rien de mieux pour rencontrer l’autre que d’aller le visiter sur son lieu de culte !

L’objectif de ce week-end était de faire vivre aux séminaristes une expérience œcuménique enrichissante : objectif atteint. (d’après Anne-Laure de La Roncière, déléguée diocésaine à l’œcuménisme)

Photo (Le professeur André Birmelé) : D.R.


Document