Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Le-renouveau-des-etudes-patristiques-et-l-oecumenisme.html
        Le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme

Le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme

20-21 octobre 2015 / Metz

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 20 octobre 2015

Un colloque international sur le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme s’est déroulé à Metz, à l’Institut européen d’écologie les 20 et 21 octobre 2015. Organisé par Marie-Anne Vannier, professeur de théologie à l’Université de Lorraine, ce rendez-vous, à la fois académique et œcuménique, a réuni une vingtaine de spécialistes de patristique des différentes confessions chrétiennes et un public nombreux. Une centaine de personnes, venues de Paris, du Luxembourg, de Strasbourg et de la région, de nombreux étudiants, mais aussi des paroissiens de la communauté orthodoxe des Trois-Saints-Hiérarques de Metz, ainsi que des moines du monastère de Chevetogne ont assisté aux conférences.

L’état des études patristiques, réalisé au cours du colloque, a permis de comprendre leur vitalité et leur enjeu œcuménique sur des questions aussi fondamentales que l’interprétation de la Parole de Dieu, la confession de foi, la Tradition, les sacrements de l’initiation et l’ecclésiologie. Les nombreux échanges ont montré à quel point le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme sont liés : une interpénétration, perceptible à l’heure actuelle dans les pays de l’Est ou encore en Grèce. En effet, le consensus œcuménique sur les études patristiques permet l’édition et la traduction des grands textes en mettant de nombreux outils de travail à la disposition de tous les chrétiens.

Dans l’attente de la publication des Actes du colloque chez Beauchesne, le numéro 140 de la revue Connaissance des Pères de l’Église, paru au mois de décembre 2015, reprend une dizaine d’interventions. (d’après Marie-Anne Vannier)

Photo : D.R.
L’icône de la Pentecôte de Léonide Ouspensky, qui figurait sur l’affiche du colloque, résumait le mieux, d’après les organisateurs, le sens même de cette manifestation œcuménique.


Document