Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Que-nous-demande-le-Seigneur-Dans.html
        « Que nous demande le Seigneur ? Dans la justice et la bonté, marcher avec (...)

« Que nous demande le Seigneur ? Dans la justice et la bonté, marcher avec lui »

Échos de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2013.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 18 janvier 2013

En 2013, le thème de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne, préparé par des chrétiens d’Inde, était inspiré d’un passage du prophète Michée qui invitait, en partant de la situation des Dalits indiens, à cheminer avec les pauvres et les exclus. L’Alliance évangélique européenne et le Conseil national des Évangéliques de France avaient repris pour leur propre Semaine universelle de prière universelle (13-20 janvier) ce même passage de Michée, qui est en consonance avec le travail accompli à l’initiative des évangéliques en faveur de la justice et contre la pauvreté, dans le cadre du Défi Michée.

« La Semaine de l’unité de janvier ne va pas bouleverser le paysage chrétien, ni démolir le fameux mur [de la division]. Elle pourrait au moins contribuer à le lézarder. À défaut d’être unis, vivons et prions ensemble ! » : c’est ainsi que la commission œcuménique de Fribourg appelait à participer aux nombreuses activités prévues pendant cette Semaine de prière. Dans l’hémisphère nord [1] la multiplicité et l’inventivité des manifestations organisées par les chrétiens est telle qu’on ne peut que donner quelques exemples ; toutes les confessions, toutes les sensibilités, tous les âges sont concernés.

C’est ainsi que le diocèse de Grenoble Vienne organisait un après-midi créatif pour enfants et familles et le doyenné du Haut Grésivaudan une « vadrouille » sur les traces de la Réformation à Genève. À Orléans, entre autres propositions, le temple de l’Église réformée accueillait une animation biblique avec Sophie Schlumberger, pasteur et responsable du service biblique à la Fédération protestante de France, et une soirée de louange était organisée par les jeunes des différentes communautés chrétiennes de l’agglomération.

Dans l’agglomération de Lille, pendant deux semaines, un grand nombre d’événements a réuni « un maximum de sensibilités chrétiennes, selon des traditions différentes, dans un esprit de découverte et d’action de grâces ». Parmi les textes rédigés à l’occasion du centenaire du diocèse, Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille, a adressé un Message pour l’unité des chrétiens dans lequel il se disait « profondément heureux de toutes les relations qui se tissent », concluant : « nous nous connaissons mieux, et nous vivons mieux ensemble ».

Le diocèse de Moulins avait préparé un riche programme, avec trois conférences sur la Bible du pasteur Emmanuel Correia (chargé de cours en hébreu biblique à l’Institut protestant de théologie de Montpellier), et plusieurs veillées de prière, dont l’une animée par le chœur d’hommes Séquences.

En la basilique de Longpont (diocèse d’Évry) a eu lieu une Nuit des Psaumes, alternant lectures, prière, chants et méditations, de 20h jusqu’au lendemain matin.

À Tence, dans le diocèse du Puy, les jeunes des classes de 6e, 5e et 4e de l’ensemble scolaire Saint Martin ont reçu le pasteur de Saint Agrève, Pierre Reversat. Les échanges entre collégiens catholiques et protestants se sont terminés dans la prière, avec le pasteur et le curé de Tence, le P. Georges Volle.

Chaque jour de cette Semaine, ZeBible l’autre expérience (la Bible interconfessionnelle pour les 15-25 ans) proposait à partir de son site et de Facebook des animations variées à partir des textes quotidiens de la Semaine.

À Paris, le cardinal André Vingt-Trois a donné l’homélie lors de la célébration organisée en l’église luthérienne des Billettes. Il a fait un parallèle entre l’évangile des pèlerins d’Emmaüs et la quête de l’unité : « Cette unité, nous la rêvons, et c’est parce que nous la rêvons que nous marchons, et ce rêve est moteur et il est nécessaire. Mais nous devons découvrir, à mesure que nous avançons propulsés par notre désir, que l’unité que Dieu veut et qu’Il réalise sera toujours décalée par rapport à nos espérances. Nous avons appris au long de ces années à recevoir le chemin de l’unité plus qu’à le construire ».

Catherine AUBÉ-ELIE

Notes

[1Dans l’hémisphère sud la Semaine de prière est célébrée habituellement autour de la Pentecôte.


Document