Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Rassemblement-oecumenique-de-Paques-a-La-Defense.html
      Rassemblement œcuménique de Pâques à La Défense

Rassemblement œcuménique de Pâques à La Défense

16 avril 2017 / La Défense

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 16 avril 2017

Le 16 avril 2017, en raison de la concordance des calendriers juliens et grégoriens suivis respectivement par les Églises orientales et occidentales, des proclamations œcuméniques de la résurrection du Christ ont eu lieu en plusieurs endroits en France (Aix-en-Provence, Angers, Besançon, Biarritz, Bordeaux, Celles, Chambéry-Montagnole, Dijon, Dunkerque, Épinal, Gap, Lille, Lyon, Nantes, Orléans, Marseille, Monaco, Royan, Saint-Étienne…). Ainsi, de nombreux chrétiens de différentes confessions se sont réunis sur le parvis du quartier d’affaires de la Défense de Paris, à 7h30, pour « témoigner ensemble du cœur de notre foi », selon le père Serge Sollogoub délégué orthodoxe à l’œcuménisme pour Paris et Île de France ou pour annoncer à l’humanité « que Dieu n’a pas abandonné le monde malgré tout ce que nous pouvons subir comme tribulations » selon la pasteure Catherine Ehoussou de l’Église méthodiste unie de Gennevilliers. D’autres représentants chrétiens, tels le pasteur Jean-Frédéric Patrzynski, inspecteur luthérien de Paris, Mgr Joseph, métropolite de l’Église orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale ou encore Mgr Michel Santier, évêque de Créteil, ont également participé à la manifestation œcuménique, qui pour la quatrième fois depuis 2007, rassemble dans ce cadre emblématique de la mondialisation, vidé de ses occupants habituels, les responsables de la plupart des Églises d’Île de France et une foule bigarrée signe de l’universalité du message évangélique.

Dans son homélie Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre, a explicité le sens de la démarche commune : « si nous sommes chrétiens c’est parce que nous affirmons et nous croyons que Jésus est vivant et qu’il nous fait vivre aujourd’hui », en vertu de Son sacrifice salutaire, par lequel Il nous a offert la « vie qui triomphe de la mort », ainsi que l’« amour qui triomphe de la haine ». « Un fait qui marque l’histoire » et par lequel « tout commence et tout s’achève ».

La prière aux quatre coins de l’horizon, invitait les fidèles à se tourner vers le monde et invoquait l’Esprit Saint de lui donner « un cœur nouveau, un cœur de chair », afin que, comme la prédication le pointait, « les conquêtes les meilleures » des hommes « sur la nature » ou dans « la maîtrise de la vie » ne se tournent pas contre eux.
Dès le chant final de la célébration œcuménique d’une heure, la dispersion de la foule fut rapide, chacun se hâtant pour rejoindre sa propre communauté et y annoncer la bonne nouvelle : « la mort est morte, vive la vie [1] » . (d’après Christine Roberge et KTO)

N’hésitez pas à faire parvenir à notre adresse contact chez unitedeschretiens.fr d’échos et des photos de vos proclamations œcuméniques de la Résurrection.


Document