Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Reconciliation-entre-les-Eglises.html
        Réconciliation entre les Églises orthodoxe de Russie et catholique de (...)

Réconciliation entre les Églises orthodoxe de Russie et catholique de Pologne

17 août / Varsovie

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 17 août 2012
  • 0 vote

Au cours d’une visite historique (c’était la première fois qu’un chef de l’Église orthodoxe russe se rendait en Pologne), l’archevêque Jozef Michalik de Przemysl, président de la Conférence des évêques catholiques de Pologne, et le patriarche Kirill Ier de Russie ont signé le 17 août un Message conjoint aux nations polonaise et russe. Ce document commence par rappeler combien ces deux pays qui ont fait l’expérience du totalitarisme communiste sont liés « non seulement par de longs siècles de voisinage mais aussi par le vaste héritage chrétien de l’Orient et de l’Occident ». Il se poursuit par un appel : « Conscients de cette longue histoire partagée et de la tradition, qui plonge ses racines dans l’Évangile du Christ et a eu un impact décisif sur l’identité, la spiritualité et la culture de nos peuples et de toute l’Europe, nous nous engageons dans la voie d’un dialogue honnête dans l’espoir qu’il guérira les blessures du passé, nous aidera à surmonter les préjugés réciproques et les malentendus et nous renforcera dans notre recherche de la réconciliation. […] Nous invitons nos fidèles à demander pardon pour les torts, l’injustice et tout le mal que nous nous sommes infligés mutuellement. Nous avons la conviction que c’est là le premier et le principal pas de la reconstruction de la confiance mutuelle, une condition préalable à une communauté humaine durable et à une réconciliation complète. […] Bien entendu, pardonner ne veut pas dire oublier ; le souvenir est une partie significative de notre identité. Nous devons aussi ce souvenir aux victimes du passé, ces gens torturés à mort qui ont donné leur vie pour leur foi en Dieu et pour leur patrie terrestre. Mais pardonner signifie renoncer à la vengeance et à la haine et participer à la construction de la concorde et de la fraternité ». Cet appel, qui a été lu le 9 septembre dans toutes les paroisses de Pologne, s’achève par cette prière : « Puisse [le Christ] nous donner sa grâce afin que chaque Polonais puisse considérer chaque Russe et que chaque Russe puisse considérer chaque Polonais comme un ami et un frère ! ».

Source : revue Unité des Chrétiens, N°169 - janvier 2013


Document