Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Syrie-enlevement-de-deux-eveques.html
        Syrie : enlèvement de deux évêques orthodoxes

Syrie : enlèvement de deux évêques orthodoxes

23 avril / Damas

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 23 avril 2013
  • 0 vote

Dans un communiqué commun, le patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, et le patriarcat syriaque orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient ont annoncé le 23 avril l’enlèvement de Mgr Paul (Yazigi), métropolite d’Alep et d’Alexandrette pour les grec-orthodoxes d’Antioche, et Mgr Youhanna (Ibrahim), métropolite d’Alep pour les syriaques orthodoxes, qui revenaient d’une mission humanitaire menée ensemble.

Dans le monde entier, des protestations se sont immédiatement élevées de toutes les Églises pour demander la libération des deux évêques. En France, les co-présidents du Conseil d’Églises chrétiennes ont publié un message dans lequel ils condamnent « cet acte sans nom qui s’attaque à deux prélats connus pour leur ouverture et leur courage à rester proches de leurs fidèles dans les circonstances dramatiques et difficiles que traverse la Syrie ». « Nous souhaitons aussi, poursuit le message, exprimer notre solidarité et notre soutien à l’égard des chrétiens de Syrie, ainsi que de tous les Syriens actuellement dans la tourmente. Aussi, nous appelons le gouvernement français, ainsi que les instances européennes et internationales, à intervenir le plus rapidement possible pour obtenir leur libération. »

C’est le jour même où l’enlèvement était connu que les participants à une consultation du Forum chrétien mondial organisée à Amman (Jordanie) ont publié un Appel dans lequel ils reconnaissent que beaucoup souffrent au Moyen-Orient, quelle que soit leur « identité religieuse, ethnique, sociale et politique ». Ils appellent les institutions internationales et les Églises à « faire davantage d’efforts pour assurer la continuité de la présence chrétienne au Moyen-Orient en aidant et en encourageant les personnes à rester dans leur pays ». Les 21 responsables d’Églises qui participaient à cette consultation venaient des Églises orthodoxes, catholiques, protestantes et évangéliques de cette partie du monde.


Document