Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Trente-neuvieve-Rencontre-europeenne-de-Taize.html
      Trente-neuviève Rencontre européenne de Taizé

Trente-neuviève Rencontre européenne de Taizé

28 décembre 2016 / Riga

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 28 décembre 2016
  • 0 vote

La 39e rencontre européenne organisée par la communauté de Taizé a réuni près de 15 000 jeunes chrétiens de confessions différentes du 28 décembre 2016 au 1er janvier 2017, à Riga, la capitale de la Lettonie, sous le thème « ensemble ouvrir des chemins d’espérance ». Cette première rencontre dans un pays au bord de la mer Baltique, a conjugué prières œcuméniques, visites culturelles, temps de silence et de très nombreux ateliers traitant de sujets aussi variés que « l’Europe aujourd’hui – que pouvons-nous faire pour l’unité du continent ? », « Mère Marie Skobtsova, une sainte orthodoxe pour aujourd’hui », « Vivre sa foi dans le contexte professionnel », sans oublier « La Lettonie et sa musique traditionnelle, la danse, le kokle [1] ». Frère Alois, le prieur de la communauté, a dévoilé ses quatre propositions pour l’année 2017 : « tenir ferme dans l’espérance, elle est créatrice », « simplifier notre vie pour partager », « être ensemble pour que se dévoile la dynamique de l’Évangile » et « faire grandir la fraternité pour préparer la paix » ; il s’agirait en somme de « croire à la présence de l’Esprit Saint en nos cœurs et dans le monde » et d’acquérir « la paix intérieure ».

Plusieurs responsables d’Églises ont adressé des messages à l’occasion du rassemblement. Le pape François a invité les jeunes « à manifester en paroles et en actes que le mal n’est pas le dernier mot de notre histoire », même si « beaucoup de personnes » ont l’impression aujourd’hui qu’il « est plus fort que tout ». Le patriarche œcuménique Bartholomée a appelé à « réinvestir la fraternité par la solidarité » et « faire de la paix l’horizon de notre espérance ». Le pasteur Martin Junge, secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, a rappelé que le « désir d’être ensemble […] est connu depuis le temps des apôtres », qui ont accompli des voyages périlleux « uniquement à cause de leur grand désir de se retrouver avec d’autres croyants » ; une voie dans laquelle il a invité les jeunes à persévérer, malgré le fait qu’aujourd’hui ce « n’est pas une chose évidente ». L’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, a assuré qu’« ensemble en Christ » les chrétiens peuvent ouvrir des chemins d’espérance « même là où des personnes ont été entraînées dans les impasses du cynisme et du désespoir ».

La prochaine rencontre européenne de Taizé se tiendra du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018 dans la ville suisse de Bâle. (d’après taize.fr)

Photo : © taize.fr

Notes

[1Un instrument traditionnel letton à cordes pincées.


Document