Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Un-Temps-pour-la-Creation.html
        Un Temps pour la Création

Un Temps pour la Création

1er septembre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 1er septembre 2013
  • 0 vote

Recommandé par le 3e Rassemblement œcuménique européen à Sibiu, le temps de prière pour la sauvegarde de la Création est marqué un peu partout en Europe et dans le monde. Le Message aux communautés chrétiennes publié en 2012 par le Conseil d’Églises chrétiennes en France à l’occasion de ses vingt-cinq ans, qui précisait les chantiers œcuméniques pour les années à venir, soulignait l’importance de cet engagement et appelait les chrétiens à organiser « localement une journée annuelle de réflexion et de prière en faveur de modes de vie respectueux de l’environnement et des rapports humains ».

À Amiens, comme chaque année le 2e dimanche de septembre, a eu lieu la Fête au bord de l’eau qui reconstitue au bord de la Somme un marché traditionnel alimenté par les produits des célèbres hortillonnages, quartier de la ville composé de jardins flottants et de canaux. Depuis plusieurs années, une célébration œcuménique est préparée par sept communautés chrétiennes de la ville et du département de la Somme. En lien avec le Temps pour la Création, des Hortillons viennent y présenter leurs produits et offrir des brioches à la fin de la cérémonie. Cette année, le thème portait sur les problèmes liés à l’eau, en lien avec le Réseau œcuménique de l’eau (Conseil œcuménique des Églises). (d’après Gabriel Campagne)

À Besançon, « en déplaçant cette année à l’Escale Jeunes la désormais traditionnelle fête de la Création, les organisateurs ont voulu montrer que le souci chrétien de l’environnement était aussi l’affaire des générations montantes. […] La contemplation d’une tapisserie d’Haïti représentant le Christ au cœur de la Création partagée entre péché et grâce, entre violence et pardon, entre pureté et souillure, a été accompagnée d’un commentaire qui montrait le décalage entre l’ordre parfait de la Genèse et l’état du monde présent. […] Pour finir, l’assemblée a été invitée à lire ensemble l’engagement œcuménique signé à Strasbourg en 2001 avant de se tourner avec confiance vers le Père Créateur. » (d’après P. Rougeot, Église de Besançon, 20 octobre)

Dans la Sarthe, à Laval, Mayenne, Saint Fraimbault et Évron, des célébrations œcuméniques ont eu lieu pour la Journée mondiale de l’eau, le 4 octobre, avec une évocation de François d’Assise, chantre de la Création, sur des versets de psaumes choisis parce qu’ils parlent de l’eau sous toutes ses formes : eaux du chaos primitif, mer, pluie, rosée, fleuves…. À la fin les participants s’engageaient à travailler à la protection de la Création, personnellement et collectivement, en lisant eux aussi tous ensemble à voix haute l’article 9 de la Charte œcuménique européenne.


Document