Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Un-pretre-copte-orthodoxe-assassine.html
      Un prêtre copte-orthodoxe assassiné

Un prêtre copte-orthodoxe assassiné

12 octobre 2017 / Caire

Le 12 octobre 2017, dans le quartier pauvre de Dar al-Salam au Caire, le prêtre copte orthodoxe Samaan Shehata a été poursuivi et agressé en pleine rue par un individu, lui infligeant plusieurs coups de couteau à la tête, au cou et au ventre. Il est mort sur place. « Pourquoi, quand il était étendu dans son propre sang, le service d’ambulance n’est-il pas arrivé pendant plus d’une heure et ne l’a pas traité par la suite ? », s’indignait Mgr Angaelos, évêque des Coptes orthodoxes du Royaume-Uni, faisant écho d’une « colère », dont il ne « [s]’excuse pas ». « Pourquoi son agresseur a été immédiatement considéré comme mentalement malade, sans un diagnostic professionnel », s’interrogeait-il, au sujet de l’auteur des faits, un musulman, originaire du même quartier, qui selon le journaliste égyptien Ezz Tawfiq, cité par le portail de l’Église copte orthodoxe, « avait adopté depuis un an des pensées radicales envers les chrétiens, s’en prenait toujours à eux et avait été interrogé par la police à plusieurs reprises ». « Cette colère n’est pas sans pardon, mais elle réclame justice et responsabilité », concluait le prélat, affirmant la nécessité d’approfondir ces questions « à tous les niveaux de la communauté et du leadership égyptiens ». Faisant sien le communiqué, l’archevêque Justin Welby s’est dit « profondément attristé par le meurtre brutal du père Samaan ».

À l’occasion du ce crime, l’Œuvre d’Orient a dénoncé, dans un écrit intitulé « vivre sa foi librement en Égypte », « le fanatisme religieux et culturel », visant « par sa violence préméditée […] les Coptes ». Par ce texte, l’association humanitaire, a invité, à l’instar du son directeur Mgr Pascal Golnisch, « les responsables musulmans » à « diffuser une doctrine permettant que les chrétiens de la région ne se sentent pas perpétuellement menacés dans leur propre pays ». (d’après copticcentre.blogspot.fr, copticocc.org, archbishopofcanterbury.org et oeuvre-orient.fr)

Photo : D.R.
Le père Samaan Shehata, lors d’une célébration liturgique.


Document