Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Ve-Forum-catholique-orthodoxe-europeen.html
      Ve Forum catholique-orthodoxe européen

Ve Forum catholique-orthodoxe européen

9-12 janvier 2017 / Paris

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 9 janvier 2017

À l’invitation du cardinal André Vingt-Trois, le cinquième forum européen catholique-orthodoxe [1] s’est tenu à Paris du 9 au 12 janvier 2017. Douze délégués du Conseil des Conférences épiscopales européennes et autant de représentants de l’Église orthodoxe en Europe ont réfléchi sur « l’Europe dans la crainte de la menace du terrorisme fondamentaliste, et la valeur de la personne et la liberté religieuse ». Coprésidés par le cardinal Péter Erdő, archevêque d’Esztergom-Budapest et le métropolite Gennadios de Sassime du Patriarcat œcuménique, les membres ont publié un message final. Rappelant les persécutions religieuses recensées dans le monde, visant « à quatre-vingts pour cent des chrétiens », les participants condamnent, « sans appel », « la violence terroriste » exercée à l’égard des personnes « considérées comme ‘mécréants’ ou ‘infidèles’ ». « Il n’est pas question de stigmatiser la religion musulmane », poursuivent-ils. Cependant, ils invitent « les autorités religieuses musulmanes à veiller à ce que ne se propage pas une image systématiquement hostile du monde non-musulman ». Ils remarquent que « la vision chrétienne personnaliste de l’homme est très minoritaire » face au discours dominant « d’individualisme hédoniste ». Le message met aussi en garde contre « les ravages que la liberté des uns peut causer à la liberté des autres », oubliant ainsi qu’ « aucune liberté n’est jamais illimitée ». Les participants ont déploré « certaines conceptions de la laïcité », conduisant « des générations entières à une forme d’illettrisme religieux ». L’école, selon le communiqué, ne doit pas être « un lieu d’expérimentation de thèses anthropologiques sans fondement scientifique, comme les théories du gender, ou certaines idéologies écologistes qui vont jusqu’au transhumanisme ». Le système éducatif doit donner la possibilité de suivre « des heures de catéchèse confessionnelle », afin qu’ils soient éduqués non seulement dans leur propre foi, mais également dans le respect de celle de l’autre. (d’après ccee.eu et ecupatria.org)

Photo : D.R.

Notes

[1Le Forum catholique-orthodoxe, dont le premier a eu lieu en 2008 à Trente (Italie), découle de la volonté de discuter des questions anthropologiques, pastorales et culturelles d’une importance cruciale pour le présent et l’avenir de l’humanité dans le but de contribuer à définir des positions communes sur les questions sociales et morales. Ainsi, il ne se substitue nullement à la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Église catholique et l’Église orthodoxe, qui œuvre depuis 1980.


Document