Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/Deces-du-pere-Boris-Bobrinskoy.html
      Décès du père Boris Bobrinskoy

Décès du père Boris Bobrinskoy

7 août 2020 / Bussy en Othe

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 août 2020
  • 2 votes

Doyen honoraire de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, le protopresbytre (le titre le plus élevé donné à des prêtres mariés dans l’Église orthodoxe) Boris Bobrinskoy est décédé le 7 août 2020, à l’âge 95 ans, à Bussy-en-Othe, près du monastère de Notre-Dame-de-toute-protection, où il a passé les dernières années de sa vie. Devenu orphelin à l’âge de dix ans, il a vécu dans des pensionnats tenus par des pères jésuites en France et en Belgique. Ainsi son engagement pour l’unité des chrétiens devient « une dimension permanente de [son] sacerdoce ». Membre du comité « Foi et Constitution » du Conseil œcuménique des Églises de 1952 à 1962, il a œuvré pendant une vingtaine d’années au sein du Comité mixte catholique-orthodoxe en France et de l’Institut supérieur d’études œcuméniques de l’Institut catholique de Paris. Docteur honoris causa de l’Université de Fribourg, de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Vladimir de New York et de la Faculté de théologie de Cluj-Napoca (Roumanie), il a enseigné pendant plus de cinquante ans la théologie dogmatique à l’Institut Saint-Serge. Ancien recteur de la paroisse francophone de la Sainte-Trinité (située à Paris dans la crypte de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky), il est l’auteur non seulement de plusieurs articles et livres sur le mystère Trinitaire, le cœur de sa recherche, mais aussi de publications introductives à la théologie et à la spiritualité orthodoxe. Par son enseignement, il a œuvré à l’inculturation de la tradition des Pères de l’Église.

« À la fois russe d’âme et français de cœur, il a incontestablement participé au rayonnement de la foi orthodoxe en France et au-delà », affirmait dans son message de condoléances le patriarche œcuménique Bartholomée. « Il fut professeur et directeur de thèse de nombreux évêques, prêtres et étudiants de l’Église orthodoxe roumaine », notait le patriarche Daniel tout en rendant grâce pour l’œuvre de ce théologien ayant rédigé des « écrits essentiels pour la théologie orthodoxe du XXe siècle ».

En 2005, le père Boris Bobrinskoy a accordé un entretien à la revue Unité des Chrétiens.

Source : orthodoxie.com, exarchat.eu et cath.ch.

Photo : © saint-serge.net
Le père Boris était proche des étudiants de l’Institut Saint-Serge. Plusieurs d’entre eux, ayant des difficultés financières, ont pu finir leurs études grâce à l’aide de la paroisse de la Sainte-Trinité, dont il a été recteur.


Document