Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/Le-Prix-Harding-Meyer.html
      Le Prix Harding-Meyer

Le Prix Harding-Meyer

25 mai 2020 / Strasbourg

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 juin 2020
  • 0 vote

Le Prix Harding-Meyer en œcuménisme 2020 a été décerné à trois lauréats, dont la pasteure mennonite Anne-Cathy Graber, co-titulaire de la chaire de théologie œcuménique du Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris, membre de la Communauté de Chemin Neuf et du comité de rédaction de la revue Unité des chrétiens. Elle a été récompensée pour son œuvre Marie. Une lecture comparée de Redemptoris Mater (Jean-Paul II) et du Commentaire du Magnificat (Luther) à la lumière des dialogues œcuméniques (Paris, Cerf, 2017). Reprenant la méthodologie de Harding Meyer, elle montre qu’il existe, dans de nombreux points jusque-là controversés, un consensus différenciant (actant des formulations différentes ou complémentaires d’expression d’une doctrine, qui ne contredisent pas son contenu) même si certaines questions exigent un dialogue complémentaire.

Les deux autres études théologiques primées sont celles du théologien protestant allemand Jan Gross Pluralität als Herausforderung. Die Leuenberger Konkordie als Vermittlungsmodell reformatorischer Kirchen in Europa (Göttingen, V&R, 2018), consacrée au dialogue luthéro-réformé en Europe et celui du théologien catholique romain Jakob Karl Rinderknecht (États-Unis) Mapping the Differentiated Consensus of the Joint Declaration (Palgrave, 2016) proposant une analyse de la Déclaration commune sur la doctrine de la justification.

Harding Meyer, décédé en décembre 2018, a marqué de manière décisive le dialogue international luthéro-catholique. Il a été le promoteur de nombreuses orientations méthodologiques (« diversité réconciliée, consensus différenciant etc. »). Dans le but de promouvoir l’héritage de ce pionnier, sa veuve, Dagmar zur Nedden, a, en collaboration avec le conseil d’administration du Centre d’études œcuméniques de la Fédération luthérienne mondiale à Strasbourg, institué le prix Harding Meyer en œcuménisme. Ce prix, décerné tous les deux ans, est d’un montant de 3000 euros pour chaque auteur primé. En 2020, dix travaux d’excellence proposés par des candidats de divers pays et de diverses traditions chrétiennes ont été soumis au jury.

La prochaine attribution de ce prix est prévue en 2022. Les candidatures sont à adresser au Centre d’études œcuméniques, 8 rue Gustave Klotz, F - 67000 Strasbourg (strasecum chez ecumenical-institute.org ; Prix Harding-Meyer). Des informations complémentaires sont accessibles sur son site : www.strasbourginstitute.org.

Source : strasbourginstitute.org

Photo : D.R.
De gauche à droit, Jan Gross, Anne-Cathy Graber, Jakob Karl Rinderknecht, les trois lauréats du prix Harding Meyer 2020.


Document