Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/Le-mariage-signe-d-alliances.html
      Le mariage, signe d’alliances

Le mariage, signe d’alliances

N° 194 (avril 2019) : sommaire et éditorial

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 8 avril 2019
  • 2 votes

Revue Unité des Chrétiens, n° 194 (avril 2019)

Sommaire

ÉDITORIAL : Alliances (Emmanuel GOUGAUD)

ESSENTIEL : Colloque œcuménique : « Églises en chantier »

DOSSIER : Le mariage, signe d’alliances

Un livret pour accompagner les futurs couples protestants-catholiques (Katharina SCHÄCHL)
Katharina Schächl raconte la genèse du tout nouveau Guide de préparation au mariage catholique-protestant. Elle nous détaille le menu et nous livre le mode d’emploi.

Un couple mixte peut-il être en équipe Notre-Dame ? (Marie-Hélène et Chawky TRABOULSY & Marie-Christine et Philippe GRANGE)
Les Équipes Notre-Dame sont un mouvement de spiritualité conjugale. Sa proposition invite le couple à conjuguer oraison et devoir de s’asseoir. Il s’agit d’écouter d’abord Dieu qui nous parle pour ensuite mieux écouter son conjoint dans sa parole.

Couples interconfessionnels : richesse ou contrainte ? (Par Éric LOMBARD et l’ensemble du conseil de l’AFFMIC)
L’Association Française des Foyers Mixtes Interconfessionnels Chrétiens [AFFMIC] nous raconte son histoire et sa mission. Un couple interconfessionnel vit une expérience œcuménique au quotidien. Il devient en cela un exemple pour les Églises. Récits et témoignages.

Itinéraire œcuménique d’une famille chrétienne : choix et d’engagements (Lucile et Sébastien DUMONT)
Lucile et Sébastien témoignent de la foi au cœur de leur couple. La relation au Seigneur a grandi par leur origine protestante et catholique. Leur itinéraire œcuménique s’est fortifié dans l’éducation des enfants.

Mariage, divorce et remariage : point de vue de l’Église orthodoxe
(ATHÉNAGORAS de Belgique)
Métropolite Athénagoras déploie la théologie orthodoxe du mariage. Il ose dire simultanément le mariage indissoluble et le droit à l’erreur pour les couples en difficultés.

La vie d’un couple mixte au sein de la Communauté du Chemin Neuf (David et Ludmila MAMPOUYA)
David et Ludmila Mampouya racontent leur engagement au sein de la Communauté du Chemin Neuf. Sa richesse fortifie leur couple et leur famille. Comme tous les membres de la Communauté et plus encore comme époux, ils font l’expérience que Celui qui les unit est plus fort que ce qui les sépare.

Libre parole d’un protestant sur le mariage (Jacques-Noël PÈRÉS)
Le pasteur Jacques-Noël Pérès nous donne son analyse, personnelle et engagée sur le mariage.

Le sacrement du couple (Marc-Antoine COSTA DE BEAUREGARD)
De l’Église orthodoxe roumaine, l’archiprêtre Marc-Antoine Costa de Beauregard déploie la vision orthodoxe du mariage : Dieu aime se révéler par l’amour de l’homme et de la femme.

RENDEZ-VOUS avec Dominique et Gérard CAUDAL
Elle est protestante et fille de pasteur. Il est catholique. Ils sont époux, parents et grands-parents. À travers des exemples concrets, ils racontent l’enrichissement de leur foi par la rencontre de l’Église et de la tradition spirituelle de l’autre.

JALONS SUR LA ROUTE DE L’UNITÉ : Décembre 2018-mars 2019

AGENDA


Editorial

Alliances

On fait traditionnellement naître l’œcuménisme en 1910 dans le cadre de l’évangélisation. À la Conférence universelle des Sociétés protestantes de mission, tenue à Édimbourg, un délégué des jeunes Églises d’Extrême-Orient fit prendre conscience de la division des chrétiens, contradiction pour l’annonce de l’Évangile.

Les premières tentatives de collaborations entre chrétiens ont-elles seulement débuté au XXe siècle en contexte missionnaire ? N’ont-elles pas été initiées de manière beaucoup plus précoce et pragmatique dans le peuple chrétien à l’occasion du mariage ? Si l’amour, enfant de Bohème, n’a jamais connu de lois, connaît-il des séparations confessionnelles ? Ou plutôt, l’amour conjugal n’a-t-il pas rapidement montré la cruauté des divisions entre chrétiens ? Même si elle a souvent été marquée par la violence, la coexistence confessionnelle existait dans les États d’Europe dès l’époque moderne. Les mariages entre fidèles d’Églises différentes, appelés également mariages mixtes, sont attestés dès le XVIe siècle. Ils illustrent les liens entre les communautés. Ils en dessinent les modalités. Ils sont un excellent indicateur de la qualité des relations, positives ou au contraire de ségrégations, entre les confessions.

Plus encore, les mariages mixtes sont un signe du sensus fidei, du sens de la foi. Il s’agit du « flair » des chrétiens dans le domaine de la foi. Dans sa première lettre, Pierre insiste sur la notion de « race élue, sacerdoce royal, nation sainte, peuple acquis » (1 P 2,9). La grâce du baptême est commune et accordée à tous. Elle fait des chrétiens un peuple sacerdotal, prophétique et royal. Aussi, l’Esprit de Vérité entretient, dans le peuple de Dieu, cet instinct infaillible de la vraie foi. Dès les premières séparations confessionnelles, des chrétiens d’Églises différentes se sont aimés et mariés. Ils ont souvent eu à affronter la réprobation de leurs familles, l’hostilité de leurs responsables d’Églises, la marginalisation et même la violence dans leur propre communauté. Ils sont témoins d’un sensus fidei authentiquement chrétien. Si les chrétiens n’ont pas inventé l’amour ou le mariage, ils ne se contentent pas de le penser seulement devant Dieu mais avec Dieu et en Dieu. L’amour, le désir conjugal et le projet familial sont une participation à l’amour éternel et créateur du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Les chrétiens voient dans le couple et la famille la plus belle image de l’amour de Dieu. Conscients des faiblesses de leur propre amour humain, ils veulent recevoir la puissance de l’amour divin. Les couples issus d’Églises divisées montrent que Dieu n’est pas, Lui, divisé. Dans leur couple, les époux témoignent de la force d’union et de réconciliation du Dieu Trinité. La persévérance des couples mixtes dans leur amour est un don de Dieu pour les Églises. Celui qui unit les couples mixtes, Jésus-Christ, est plus fort que tout ce qui pourra séparer les chrétiens. Même si les difficultés concrètes et quotidiennes ne manquent pas, les mariages mixtes sont, en définitive, les pionniers d’un œcuménisme précurseur et véritable.

Ce numéro d’Unité des Chrétiens est consacré à la vision des Églises sur le mariage, à l’occasion de la parution du nouveau Guide de préparation au mariage catholique-protestant. Rédigé par le Comité mixte catholique / luthéro-réformé, ce nouveau document oecuménique ne se propose pas seulement de faciliter la préparation au mariage mixte. Il fonde le mariage non seulement comme un lieu théologique mais aussi une contribution à la promotion de l’unité chrétienne. Et si, en définitive, l’itinéraire d’un couple mixte était métaphorique de celui des Églises ?

Père Emmanuel Gougaud


Document