Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/Premiere-visite-du-pape-Tawadros-en-France.html
      Première visite du pape Tawadros en France

Première visite du pape Tawadros en France

13 octobre 2019 / Draveil

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 octobre 2019
  • 1 vote

Le dimanche 13 octobre 2019, Tawadros II (Théodore) pape d’Alexandrie et patriarche de la prédication de saint Marc, de l’Église copte orthodoxe, a fait sa première visite en France. À Draveil, dans l’Essonne, se trouve la cathédrale de la Vierge et de l’archange Raphaël, auparavant chapelle catholique dédiée à Marie Auxiliatrice appartenant à un Institut médico-pédagogique. Durant la matinée, le patriarche a consacré l’autel principal, un autre autel dans une chapelle attenante dédié aux 49 martyrs de Scété (moines massacrés dans leur monastère en 444) ainsi que les fonts baptismaux. Devant une assemblée déchaussée où hommes et femmes sont dirigés de part et d’autre de la nef, tandis que dans le choeur, 40 sous diacres chantres dirigés par un prêtre chef de choeur, ont chanté sans interruption de 8h à 12h, accompagnés d’une cymbale et d’un triangle, contribuant à maintenir l’ambiance d’une solennité joyeuse. Le patriarche, assisté d’Anba Marc, l’évêque copte local, d’autres évêques venus d’Égypte, de moines, de prêtres de paroisses de France et d’autres lieux en Europe, a procédé à la consécration des autels, du baptistère et des icônes récemment écrites. Toutes ses onctions ont été faites avec le myrrhon (Saint Chrême). Il est à noter que la grande statue de la Vierge Marie a été descendue de la niche centrale de la chapelle au profit d’une icône de son Fils en gloire. La statue, désormais repeinte, est disposée en bonne place sur le côté du choeur. La cérémonie a consisté en la célébration de l’office des heures, de la préparation et de la célébration de la divine liturgie, des onctions et du baptême par immersion de neuf nouveau-nés. Une délégation catholique était présente, composée de Monsieur le chanoine Jérôme Bascoul, vicaire épiscopal en charge de l’oecuménisme qui représentait Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, de Pierre Sabatié-Garat, directeur de l’OEuvre d’Orient, du père Jean-Marie Humeau et enfin du frère Antoine de La Fayolle, de la communauté dominicaine d’Évry représentant Mgr Michel Pansart, évêque d’Évry.
Source : P. Jérôme Bascoul

Photo : © J.B.


Document