Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/UDC-196-Semaine-de-priere-pour-l-unite-des-chretiens-2020
      Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020

N° 196 (octobre 2019) : sommaire et éditorial

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 27 septembre 2019
  • 0 vote




Revue Unité des Chrétiens, n° 196 (octobre 2019)

  • Consulter le sommaire
  • Lire l’éditorial

Sommaire

ÉDITORIAL : Divinité de Celui qui nous donne notre Humanité (Emmanuel GOUGAUD)

ABÉCÉDAIRE ŒCUMÉNIQUE : L’hospitalité eucharistique (Franck LEMAÎTRE)

CÉCEF : Offrandes de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020

DOSSIER : Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020

L’hospitalité de Malte à Rome (Christophe RAIMBAULT)
À travers le récit du naufrage, un lien est établis entre le Christ et Paul. Le père Christophe Raimbault montre que le plus haut point de cette connexion est atteint dans l’hospitalité donnée et reçue.

Le repas du Seigneur fait l’unité des chrétiens (Roselyne DUPONT-ROC)
Exégète catholique, Roselyne Dupont-Roc commente le repas du Seigneur, raconté en 1 Corinthiens 11,17-33. Parce que les chrétiens de Corinthe l’ont défiguré par leur conduite détestable, nous savons que l’unité communautaire est cause et conséquence de la participation à l’eucharistie.

Au fil du récit (Katie BADIE)
Exégète protestante, Katie Badie interroge la place surdimensionnée du naufrage à la fin du livre des Actes des Apôtres. En fait, le récit des péripéties contient un véritable message théologique. Elle explique comment.

Les épreuves de Paul, à l’imitation du Christ (Christine PRIETO)
Bibliste de l’Église protestante unie de France, Christine Prieto analyse le personnage de Paul comme artisan du sauvetage de ses compagnons puis de la guérison des Maltais. Paul est uni au Christ dans sa vie, ses actes, son martyre.

L’hospitalité : une charité qui couvre nos péchés (Sandrine CANERI)
Exégète de l’Église orthodoxe, Sandrine Caneri voit l’hospitalité comme un bonheur, d’abord pour celui qui accueille ! Non seulement il accueille le Christ dans le pauvre, mais il ressemble au Christ recueillant l’humanité en Dieu.

Pèlerins malgré la captivité (Georges EL-HAGE)
Exégète orthodoxe, Georges El-Hage commente l’Écriture à la manière des Pères de l’Église, premiers théologiens de l’Antiquité. Il actualise le récit du naufrage pour les Églises et le mouvement oecuménique. La recherche de l’unité nous mène-t-elle en bateau ?

Livret détachable « Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020 »

La grâce d’être accueilli (Henri-Jérôme GAGEY)
Vicaire général du diocèse de Créteil, le père Henri-Jérôme Gagey nous montre le grand renversement de l’hospitalité chrétienne. Seul celui qui s’est laissé submerger par le don de Dieu peut à son tour se faire accueillant. Être hospitalier c’est d’abord goûter l’amour de Dieu qui nous accueille, non pas en dépit, mais au nom de notre faiblesse.

« Garder courage » dans la tempête à JRS France (Véronique ALBANEL)
Véronique Albanel, présidente de JRS (Jesuit Refugee Service) France, raconte comment de saint Paul à Kouamé, jeune réfugié Africain, les naufragés vivent les mêmes tempêtes. Plus que jamais, les chrétiens leur témoignent une humanité peu commune.

Les cadeaux de l’hospitalité (Debbie FLACH)
La chanoine anglicane Debbie Flach raconte les initiatives de sa paroisse anglicane de Lille. Il s’agit d’accueillir chacun comme le Christ. Un beau défi !

L’unité des diversités, un goût de Royaume (Nicole BEAU, Laurence CLÉMENTIN, Marie-Hélène VALLAT)
Sève est un mouvement oecuménique. Ses membres pratiquent l’accueil et l’hospitalité mutuels. Récits.

Des idées d’animations pour la SPPUC 2020

RENDEZ-VOUS avec Mgr Jean-Pierre Delville

JALONS SUR LA ROUTE DE L’UNITÉ : Juin-septembre 2019

LECTURES

AGENDA


Editorial

Divinité de Celui qui nous donne notre Humanité

Ce numéro d’Unité des Chrétiens est consacré à la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier 2020. Jusqu’à présent, la réalisation et la diffusion du matériel pédagogique (visuel et divers outils pour célébrer cette Semaine de prière) étaient réalisées, à partir des documents internationaux, par l’Association Unité Chrétienne. Cette mission est le fruit de l’histoire. Poursuivant l’œuvre oecuménique de l’abbé Paul Couturier (1881-1953), Unité Chrétienne a été pionnière. Aujourd’hui, les Églises sont pleinement engagées dans l’œcuménisme. Elles sont organisées en leur sein et entre elles. Dans plusieurs pays, les conseils d’Églises assurent la promotion de la Semaine de prière. Aujourd’hui, Unité Chrétienne passe le relais au Conseil d’Églises chrétiennes en France [CÉCEF] pour la prise en charge de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, dès janvier 2020.

Unité Chrétienne continue à développer l’œcuménisme par des activités de recherche et de formation, en particulier un colloque de théologie. Une fois de plus, le CÉCEF rend hommage et remercie Unité Chrétienne, sa directrice Madame Anne-Noëlle Clément, ses membres et bienfaiteurs. Le CÉCEF rend grâce au Seigneur pour tout ce qui a été fait en faveur de l’unité chrétienne. Il se réjouit de la poursuite de la mission de l’Association. Il forme le vœu qu’elle soit toujours plus ce laboratoire de la foi et de l’œcuménisme où pourront se penser des initiatives et des projets nouveaux !

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire » (cf. Actes 28,2). Cette Semaine de prière 2020 est préparée par les Églises chrétiennes de Malte et Gozo. La lecture des Actes des Apôtres, proclamée à Malte le jour de la fête du naufrage de saint Paul, est le texte choisi pour les huit jours de janvier 2020. Dès à présent, ce numéro d’octobre 2019 d’Unité des Chrétiens offre une analyse de ce thème. Nous lirons avec profit les articles de ce numéro. Ils proposent une réflexion biblique et théologique. Nous trouverons également la cérémonie officielle, les prières du 18 au 25 janvier et des commentaires. Tous ces documents sont téléchargeables sur nos nouvelles pages internet en plus des animations pastorales, liturgiques, catéchétiques à votre disposition sur le site.

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire ». Cette phrase nous rappelle la joie de la mission chrétienne. Les Églises existent pour faire rencontrer et aimer Jésus. La mission n’a jamais été facile ou de tout repos. Redécouvrant la vocation missionnaire de chaque disciple du Christ, nous éprouvons également résistances et hostilités. Cependant, nous ne perdons pas courage au milieu des tempêtes. Nous renouvelons notre foi dans l’action de Dieu. Il agit non pas en dépit mais dans le Seigneur fait Serviteur, non pas malgré mais dans l’épreuve de la Croix. Car Dieu nous a choisis de toute éternité en Jésus son Fils. Plus encore, nous lisons ce verset comme une manifestation de l’élection divine envers nous. Le Père et le Fils nous ont, les premiers, témoigné cette humanité peu ordinaire. Dans leurs relations trinitaires, le Père et le Fils nous appellent à l’existence par leur amour mutuel. Lorsque nous n’avions ni forme ni visage, les Personnes Divines nous associaient à leur Vie. Là réside le principe et la dignité de notre vie. Tout être humain est aimé par le Père de l’amour prodigué au Fils. Tout être humain est vu par le Père sous l’horizon du Fils incarné. Par Dieu, nous sommes devenus vraiment humains puisque par l’homme, Dieu a montré la vraie divinité ! Soyons dans la joie de recevoir une telle humanité pour témoigner d’une telle divinité !


Document