Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=131

Septembre 2014



Célébration de la création

 

29 janvier 2015 2015

30 septembre 2014 / Besançon

Plusieurs rassemblements œcuméniques se sont déroulés en France entre le 1er septembre et le 4 octobre 2014, à l’occasion du temps annuel de réflexion et de prière en faveur de la création. Ainsi, le 30 septembre 2014 à Besançon, dans l’espace chrétien d’accueil et de rencontre « Escale Jeunes », quatre-vingts catholiques, protestants et orthodoxes se sont réunis pour un temps de partage et de louange, permettant d’échanger non seulement des informations sur la dégradation de la planète, mais aussi de présenter des réalisations concrètes montrant qu’un changement dans les comportements est en cours.

Une méditation sur le récit biblique de l’alliance après le déluge a été proposée, avant que les participants ne partagent un verre d’eau, s’inscrivant ainsi dans l’appel lancé par la Fédération luthérienne mondiale à jeûner pour préserver la création. La collecte, destinée aux enfants de la rue du Tchad, a été récoltée à la fin de ce temps œcuménique, montrant que la sobriété et la générosité sont loin d’être contradictoires. (d’après Jean-Pierre Rougeot, Pax Christi et escalejeunes.fr)

Photo : D.R.



 


Nouvelle traduction œcuménique de la Bible en italien

 

29 janvier 2015 2015

29 septembre 2014 / Vatican

Le pape François a salué le 29 septembre 2014 la nouvelle traduction de la Bible en italien courant, réalisée par l’Alliance biblique mondiale et approuvée par la Conférence épiscopale italienne et la Fédération des Églises évangéliques. Dans son discours aux membres de l’Alliance biblique venus lui remettre un exemplaire de cette Bible, le pape a souligné la portée de ce projet interconfessionnel « particulièrement significatif » pour l’Occident chrétien, où les discussions au sujet de l’Écriture Sainte ont « fomenté les divisions ». En partageant son expérience d’une initiative analogue réalisée en Argentine, il a aussi souligné l’intérêt pastoral de la Bible en langue courante. (d’après fr.radiovaticana.va)

Photo : © L’Osservatore romano



 


Réunion de la Commission internationale orthodoxe-catholique

 

29 janvier 2015 2015

23 septembre 2014 / Amman

La XIIIe réunion de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique entre l’Église orthodoxe et l’Église catholique s’est conclue le 23 septembre 2014 à Amman (Jordanie). Vingt-trois membres de l’Église catholique et des représentants de l’ensemble des Églises orthodoxes autocéphales (à l’exception du Patriarcat de Bulgarie) ont pris part aux travaux coprésidés par le cardinal Kurt Koch et le métropolite Jean de Pergame. Comme il est de coutume, avant de se retrouver ensemble les deux délégations ont tenu des réunions distinctes pour synthétiser leurs travaux sur le texte « Synodalité et primauté », élaboré à Paris par le Comité de coordination en 2012, à la suite des recommandations de la XIIe session plénière (Vienne, 2010). En raison de nombreuses questions soulevées, une nouvelle version du document a été proposée. La Commission a décidé de renvoyer le nouveau texte au Comité de coordination, qui se réunira en 2015, afin qu’il soit retravaillé et approfondi.

Dans le communiqué final, outre des remerciements au patriarche orthodoxe de Jérusalem, Sa Béatitude Théophile III, hôte de la rencontre, les participants ont exprimé « leur profonde préoccupation ainsi que leur solidarité » avec les chrétiens et les membres d’autres traditions religieuses de la région « qui sont persécutés, déplacés et assassinés ». Ils ont aussi « rejeté totalement l’idée que des crimes si horribles puissent être justifiés au nom de Dieu ou de la religion », tout en remerciant ceux qui se sont engagés à porter secours aux réfugiés, notamment le roi Abdullah II ibn al-Hussein de Jordanie. (d’après amen.gr et mospat.ru)

Photo : D.R.



 


Inauguration d’un Institut œcuménique

 

29 janvier 2015 2015

19-20 septembre 2014 / Maroc

L’Institut œcuménique de théologie Al Mowafaqa a été inauguré les 19 et 20 septembre 2014 à Rabat (Maroc). Les festivités ont commencé par une célébration œcuménique dans la cathédrale de Rabat où la prédication était assurée par le pasteur Laurent Schlumberger, président de l’Église protestante unie de France. Le lendemain s’est tenu un colloque international sur le thème « Penser avec l’autre la foi et les cultures : les conflictualités créatives » où intervenaient une vingtaine d’universitaires chrétiens, juifs et musulmans venus d’Europe et d’Afrique. Il a réuni près de 200 participants, en présence de représentants des ministères marocains.

Les Églises catholique et protestante présentes au Maroc connaissent depuis quelques années une forte croissance numérique, du fait de l’afflux de ressortissants d’Afrique subsaharienne. Créé en 2012 à l’initiative de l’archevêque de Rabat, Mgr Vincent Landel, et du président de l’Église évangélique au Maroc, le pasteur Samuel Amedro, l’Institut Al Mowafaqa (qui signifie en arabe « l’accord ») permet de répondre aux besoins de formation des communautés chrétiennes multiethniques par l’apprentissage du dialogue interculturel et interconfessionnel. Cet établissement francophone dont les cours sont souvent dispensés à deux voix bénéficie de conventions avec l’Institut catholique de Paris et avec la faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg, les étudiants (60% de catholiques et 40% de protestants) préparant un premier cycle de théologie ou un certificat pour le dialogue des cultures et des religions. (d’après almowafaqa.com)

Photo : © almowafaqa.com
Un cours à l’Institut Al Mowafaqa



 


Orthodoxes et évangéliques discutent de la mission

 

29 janvier 2015 2015

15-19 septembre 2014 / Albanie

Du 15 au 19 septembre 2014 une centaine d’évangéliques et d’orthodoxes, représentant une soixantaine d’Églises et d’organismes missionnaires de par le monde, ont participé à une session organisée par une plateforme de dialogue intitulée « Lausanne-Orthodox Initiative ». Celle-ci veut favoriser une meilleure connaissance mutuelle entre orthodoxes, orthodoxes orientaux et évangéliques du Mouvement de Lausanne.

Accueillie par l’archevêque orthodoxe Anastasios d’Albanie dans le monastère Saint-Vlash, cette session fut coprésidée par l’évêque Angaelos de l’Église copte orthodoxe et par Grace Matthews, vice-présidente du Mouvement de Lausanne. Elle a permis d’aborder des sujets comme la relation entre l’ecclésiologie et la mission, l’éthique de l’évangélisation et le prosélytisme.

Conscients que dans le domaine de l’évangélisation les relations entre les deux familles d’Églises « n’ont pas toujours été positives », les participants ont toutefois signalé comment elles ont déjà trouvé des façons d’y collaborer dans diverses parties du monde. (d’après loimission.net)

Photo : D.R.



 


Les Églises unies contre la persécution des chrétiens

 

29 janvier 2015 2015

8-9 septembre 2014 / Strasbourg

Réunis à Strasbourg du 8 au 9 septembre 2014, à l’invitation du Forum chrétien mondial [FCM], des représentants du Conseil œcuménique des Églises, du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, de l’Alliance évangélique mondiale et de la Conférence pentecôtiste mondiale ont décidé de préparer ensemble un colloque international sur « la discrimination, la persécution et le martyre des chrétiens ». En vue de cet événement, prévu pour la fin de l’année 2015, les participants comptent recueillir auprès des organisations internationales et des Églises les toutes dernières données sur le sort des chrétiens opprimés. Des visites de délégations dans quatre pays concernés, ainsi que l’élaboration d’un glossaire sur le langage de la discrimination, sont également à l’ordre du jour. Confirmant les orientations prises au rassemblement mondial du FCM à Manado (Indonésie) en 2011, son secrétaire, le pasteur Larry Miller, a souligné que le Forum veut « permettre aux Églises de toutes traditions d’affronter ensemble les difficultés qui leur sont communes ». (d’après globalchristianforum.org)

photo : © GCF/Kim Cain



 


Prière œcuménique pour les victimes en Syrie et en Irak

 

29 janvier 2015 2015

7 septembre 2014 / Berne (Suisse)

Le 7 septembre 2014, une célébration œcuménique a rassemblé environ 500 personnes dans l’église vieille-catholique Saints-Pierre-et-Paul à Berne. Plusieurs responsables d’Églises ont pris part à cette « prière nationale pour les victimes de la guerre et de la violence en Syrie et en Irak », organisée par la Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse [CTEC] et par le Réseau évangélique suisse. La pasteure Rita Famos, présidente de la CTEC, a souhaité que cette prière débouche sur une « mise en œuvre de ce pour quoi nous prions ». D’ailleurs, pour le pasteur Gottfried Locher, président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, la paix « n’est pas seulement un état », mais « une mission que nous avons à remplir tous les jours de notre vie ». Dans le même esprit d’action, Mgr Isa Gürbüz, archevêque de l’Église syriaque orthodoxe pour la Suisse, a invité les participants à ouvrir leurs yeux et leurs cœurs aux chrétiens d’Orient avant qu’ils ne disparaissent. Pour sa part, Mgr Charles Morerod, vice-président de la Conférence des évêques suisses, a rappelé la responsabilité humaine de faire cesser l’agression, tout en soulignant que devant ce drame la seule réponse possible est le Christ, « qui nous invite à pardonner ».

La célébration, pendant laquelle le Notre Père a été chanté dans la langue du Christ – l’araméen – s’est clôturée par un cercle de silence sur la place de l’hôtel de ville de Berne. (d’après APIC et eerv.ch)

© APIC
Dans la foule, de nombreuses personnes portaient un tee-shirt avec la lettre « noun », devenue symbole des chrétiens persécutés.



 


Célébration des 500 ans de la Réforme sur le thème de la réconciliation

 

29 janvier 2015 2015

6 septembre 2014 / Paris

Dans une interview à l’hebdomadaire Réforme publiée le 6 septembre 2014, le président de la Fédération protestante de France [FPF] a souligné qu’il est inconcevable pour les protestants de « célébrer la Réforme seuls ». Alors que le prochain rassemblement Protestants en fête, qui aura lieu à Lyon en 2017 pour marquer le cinquième centenaire de la Réformation, aurait pu être centré sur des thématiques spécifiquement protestantes comme le sola fide, le pasteur François Clavairoly a annoncé qu’il aurait pour thème général « la réconciliation ». Il ne s’agit pas seulement d’« un thème biblique à multiples facettes », mais aussi d’une réalité dont la « dimension œcuménique » est explicite.

Tout en admettant que la Réformation reste « une blessure pour l’Église catholique » et peut être « un obstacle pour l’unité de l’Église », F. Clavairoly a affirmé que c’est aussi « une interpellation évangélique qui s’adresse à toutes les Églises, à commencer par les Églises protestantes ». (d’après reforme.net)

Photo : D.R.



 


Chrétiens d’Irak : réunion au Quai d’Orsay

 

2 décembre 2014 2014

3 septembre 2014 / Paris

Une réunion sur la situation des chrétiens d’Irak et de toutes les minorités opprimées par l’« État islamique » a eu lieu le 3 septembre 2014 au Quai d’Orsay. À cette occasion, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, ont reçu des représentants des Églises et associations chrétiennes. L’objectif de cette rencontre était « d’évaluer et d’amplifier l’action menée sur les plans politique, sécuritaire et humanitaire ». Tout en affirmant qu’un départ massif des chrétiens d’Irak « serait un échec pour les droits de l’homme », les participants ont souligné que l’accueil en France de réfugiés devait être accompagné par les Églises et les associations, afin que soit évité « un éparpillement des familles qui nuirait à leur installation ». Estimant que Bagdad devait rester « un gouvernement d’unité nationale », ils ont suggéré la création d’une « zone sécuritaire chrétienne », à l’instar des zones d’exclusion pour les kurdes et les chiites. Patrick Karam, président de la Coordination des chrétiens d’Orient en danger [CHREDO], une association dont les membres appartiennent à différentes Églises, a demandé « des fonds européens pour aider les chrétiens d’Irak à reconstruire et rester dans leur pays d’origine ». (d’après basedoc.diplomatie.gouv.fr et œuvre-orient.fr)

Photo : D.R.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=131


Document