Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=146

Septembre 2015



Message du CÉCEF pour la COP 21

 

11 janvier 2016 2016

29 septembre 2015 / Paris

Le message du Conseil d’Églises chrétiennes en France [CÉCEF] pour la conférence des Nations unies sur le climat [COP 21] a été rendu public le 29 septembre 2015, lors d’une conférence de presse à l’Agence parisienne du climat, rassemblant plusieurs acteurs chrétiens investis dans la sauvegarde de la Création. « Les décideurs politiques et économiques » ont été interpellés par le communiqué à « limiter le réchauffement à 2°C ». Remettant en question « notre logique de consommation », le texte a proposé sa substitution par un « partage joyeux », vécu dans la sobriété et la simplicité : une conversion fondée sur l’espérance chrétienne que les êtres humains « capables de se détruire peuvent s’unir et opter pour le bien ».



 


Colloque œcuménique sur le handicap

 

11 janvier 2016 2016

28-30 septembre 2015 / Volos

Un colloque sur le handicap, organisé par le Réseau œcuménique de défense des personnes handicapées [Ecumenical Disability Advocates Network] du Conseil œcuménique des Églises [COE] en collaboration avec l’Académie d’études théologiques de Volos, s’est tenu du 28 au 30 septembre 2015 en Grèce. Les interventions ont permis de présenter les perspectives théologiques orthodoxes sur la question, tout en encourageant les Églises à accomplir des gestes concrets visant, notamment, à rendre les bâtiments accessibles ou à proposer au clergé et aux laïcs des formations nécessaires leur permettant de mieux accueillir les personnes handicapées. Les participants ont également travaillé sur deux documents œcuméniques, rédigés respectivement en 2003 et 2014 dans le cadre de COE : « L’Église de tous » et « Le don d’être : appelés à être l’Église de tous ». (d’après oikoumene.org)

Photo : © COE/Angeline Okola
Des participants au colloque de Volos sur le handicap.



 


Une délégation œcuménique rend visite au Premier ministre du Kurdistan

 

8 février 2016 2016

28 septembre 2015 / Erbil

Une délégation du Conseil œcuménique des Églises a été reçue le 28 septembre 2015 par le Premier ministre du Gouvernement régional du Kurdistan, Nechirvan Barzani. La rencontre a porté sur les minorités, notamment chrétienne et yazide, expulsées de l’Iraq de Nord à l’issue des interventions militaires du Daech en 2014. « Tous les jours, nous disons adieu à vingt familles chrétiennes » a constaté Nicodemus Daoud Sharaf, l’archevêque syriaque orthodoxe de Mossoul. D’après le Centre international de déplacement, il s’agirait de 800 000 personnes, qui, depuis 2014, ont été forcées d’abandonner leurs maisons à Mossoul et dans la plaine de Ninive et de se réfugier dans la région du Kurdistan. Ainsi, près de 80 % des chrétiens restant en Iraq s’y trouvent actuellement. « Nous ferons tout […] pour protéger et promouvoir la diversité culturelle et religieuse […] puisque ces personnes appartiennent à cette terre », a affirmé Nechirvan Barzani lors de la rencontre. (d’après oekoumene.org)

Photo : © cabinet.gov.krd



 


Intronisation du nouveau patriarche de l’Église assyrienne d’Orient Mar Gewargis III

 

8 février 2016 2016

27 septembre 2015 / Erbil

Le 27 septembre 2015, a eu lieu l’installation du nouveau patriarche de l’Église assyrienne d’Orient Mar Gewargis III, dans l’Église Saint-Jean-Baptiste d’Ankawa, faubourg d’Erbil, où est concentrée une bonne partie des chrétiens de la plaine de Ninive contrainte à abandonner leurs villages face à l’offensive du Daech. Le Premier ministre de la Région autonome du Kurdistan irakien, Nechirvan Barzani, s’est joint à la célébration à laquelle ont assisté de nombreux responsables d’Églises, dont le cardinal Kurth Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, le patriarche de l’Église chaldéenne Louis Raphaël Sako ou encore le patriarche syro-orthodoxe Ignace Éphrem II.

Élu le 16 septembre 2015, par le synode de son Église, Mar Gewargis III succède à Mar Dinkha IV, décédé dans le Minnesota (États-Unis) le 26 mars 2015 . L’actuel hiérarque, jusqu’à présent métropolite d’Irak, de Jordanie et de Russie, était le seul à résider encore en territoire irakien. En effet, le siège patriarche assyrien a quitté le Proche-Orient après l’exil du patriarche Eshai Shimun XXIII en 1933 et se trouve à Chicago depuis 1940. Le projet de construction d’une résidence patriarcale à Erbil, inaugurée en 2006 se poursuit encore à ce jour. (d’après nesw.va et Zenit)

Photo : D.R.
Mar Gewargis III.



 


La Commission internationale de dialogue théologique anglicane-orthodoxe publie un livre sur la personne humaine

 

11 janvier 2016 2016

19-25 septembre 2015 / Buffalo

La Commission internationale de dialogue théologique anglicane-orthodoxe a adopté la version finale du document conjoint : Á l’image et à la ressemble de Dieu : une anthropologie remplie d’espoir (In the Image and Likeness of God : A Hope-Filled Anthropology) lors de sa réunion du 19 au 25 septembre 2015 à Buffalo, New York. Le texte de 90 pages, publié en anglais, est le fruit de six ans de concertation œcuménique menée au sein de la Commission sur l’interrogation suivante : « qu’est-ce que les anglicans et les orthodoxes peuvent affirmer ensemble sur la personne humaine » ? Le groupe explorera dès sa prochaine rencontre en septembre 2016 les conséquences pratiques de cet accord théologique sous la lumière de la bioéthique, la justice écologique ou encore des droits de l’homme. (d’après anglicannews.org)

Photo : © Neil Vigers / ACO
L’archevêque Justin Welby, reçoit le document de la part du métropolite Kallistos, coprésident orthodoxe de la Commission mixte, dans l’abbaye de Westminster durant un office des vêpres anglicanes (Evensong) le 3 novembre 2015 auquel a assisté également le patriarche œcuménique Bartholomée.



 


Accord œcuménique pour les réfugiés à Calais

 

11 janvier 2016 2016

19 septembre 2015 / Calais

Le 19 septembre 2015, lors de la mobilisation citoyenne « Refugee Welcome », un accord œcuménique en faveur des réfugiés a été cosigné à Calais par Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque catholique d’Arras, Mgr Trevor Willmott, évêque anglican de Douvres et Mgr Peter Smith, archevêque de Southwark et vice-président de la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du pays de Galles. Les responsables d’Églises des deux côtés de la Manche se sont adressés aux « gens de toutes les confessions et sans confession » exhortant à la « générosité » envers « ces hommes, femmes et enfants vulnérables », qui partagent « notre humanité commune ». Appelant à « de nouvelles politiques », qui « vont au-delà de la simple fermeture des frontières », les évêques se sont engagés à « œuvrer ensemble » pour encourager les résidents à créer « un climat d’accueil » favorable aux réfugiés. Ils ont également émis l’espoir que cette démarche sera suivie par « tous ceux qui se rassemblent dans des lieux de culte tout au long des frontières des nations européennes ». (d’après indcatholicnews)

Photo : © Radio France / Mathilde Dehimi
Dans la « jungle » de Calais, des migrants ont construit une église de leurs propres mains.



 


L’Église protestante d’Allemagne et le Conseil œcuménique polonais marquent un anniversaire œcuménique

 

11 janvier 2016 2016

17 septembre 2015 / Berlin

Le 17 septembre 2015, une cérémonie œcuménique a célébré le cinquantième anniversaire du mémorandum, intitulé « la situation des personnes déplacées et la relation du peuple allemand à ses voisins de l’Est » de l’Église protestante d’Allemagne [EKD], qui a ouvert la réconciliation politique avec Pologne. Heinrich Bedford-Strohm, président du conseil de l’EKD a insisté dans son discours sur l’importance, à cette époque comme aujourd’hui, de se responsabiliser pour la réconciliation des peuples, ainsi que de pallier les traumatismes des réfugiés. Le président du Conseil œcuménique polonais, l’archevêque orthodoxe Jeremiasz de Wroclaw, a salué le travail œcuménique effectué depuis la publication du document le 1er octobre 1965. Il a aussi appelé à distinguer « ce qui est essentiel pour la foi chrétienne » de ses expressions « temporelles et locales », afin que les Églises ne perdent pas « leur capacité de servir la réconciliation ». (d’après ekd.de)



 


« Miséricorde et pardon »

 

7 janvier 2016 2016

9-12 septembre 2015 / Bose

Sur le thème « Miséricorde et pardon » s’est déroulé, du 9 au 12 septembre 2015, le XXIIIe colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe, organisé par le monastère de Bose en collaboration avec les Églises orthodoxes. « L’urgence » du pardon chrétien dans un temps où « la logique du marché » prévaut sur « la solidarité partagée », a conduit les participants à aborder la problématique sous quatre angles complémentaires. L’enquête biblique s’est penchée sur le fait que la miséricorde est la première parole par laquelle Dieu s’est révélé à Moïse (Ex 34,6-7). La lecture patristique a permis d’éclaircir le lien entre la justice de Dieu et la miséricorde, la dernière transcendant la première, en raison de l’amour divin immuable et éternel. Un troisième volet a exposé la miséricorde, telle qu’elle s’est manifestée à travers la vie des personnalités comme Vladimir de Kiev, Nil Sorsky, Alexandre Men ou encore Matta el-Maskine. L’exercice ecclésial de cette vertu, notamment dans le cas des échecs des unions matrimoniales et celui de la division entre les Églises, a constitué la dernière partie du colloque, qui, d’après les conclusions du comité scientifique, appelait à « une purification collective », puisque la miséricorde « contredit radicalement toute attitude autoréférentielle ». (d’après monasterodibose.it)

Photo : © monasterodibose.it
Le cardinal Walter Kasper, le prieur de Bose Enzo Bianchi et le métropolite Kallistos Ware lors de l’ouverture du colloque.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=146


Document