Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=147

Octobre 2015



Déclaration œcuménique contre l’euthanasie et pour les soins palliatifs

 

11 janvier 2016 2016

28 octobre 2015 / Ottawa

Plus de trente confessions chrétiennes ont apposé leur signature sur une déclaration abordant l’euthanasie et le suicide assisté, publiée le 28 octobre 2015 par la Conférence des évêques catholiques et l’Alliance évangélique du Canada. Le document, cosigné également par des responsables musulmans et juifs, rappelle que les médecins « ne sont pas formés pour administrer la mort ». Il s’agit d’une réponse au jugement de la Cour suprême du Canada, invalidant, en février 2015, l’interdiction au médecin d’aider une personne à se mettre fin à sa vie dans des circonstances précises. C’est la « dignité égale et inviolable de tous les êtres humains », que la déclaration entend défendre en appelant le gouvernement « à améliorer et à augmenter les ressources consacrées aux soins palliatifs et aux soins à domicile », notamment en les rendant « accessibles dans tout le pays ». Tout acte « éliminant intentionnellement ceux et celles qui souffrent » y est fustigé comme « contraire à la morale et à l’éthique ». Les signataires ont encore réclamé des dispositions législatives, assurant « la liberté de conscience » des médecins, qui « ne voudront, ni ne pourront voir dans le suicide assisté ou dans l’euthanasie une solution médicale à la douleur ». D’après le texte, « la force morale de l’humanité repose sur la solidarité ». Or, elle consiste « à prendre soin les uns des autres dans les circonstances les plus difficiles et même au prix de lourds inconvénients ». (d’après euthanasiadeclaration.ca)

Photo : D.R.



 


Les chrétiens veulent évangéliser pendant l’Euro de football 2016

 

11 janvier 2016 2016

Octobre 2015

Sous le parrainage du Conseil national des évangéliques de France, sept associations chrétiennes (Sport & Foi, Jeunesse pour Christ, Greater Europe Mission, Agapé, Le Grain de Blé, Opération Mobilisation, France pour Christ) ont lancé, au mois d’octobre 2015, le site internet « 2016, la rencontre ». Son objectif est de « rassembler le monde chrétien pour partager la Bonne Nouvelle » durant le prochain championnat d’Europe de football qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet 2016. La manifestation, ciblant en priorité les dix villes où auront lieu les compétitions, entend s’étendre sur une cinquantaine, en mobilisant 300 églises et 3000 disciples du Christ « qui ont envie de profiter d’une ambiance conviviale et sportive pour partager leur foi ». (d’après 2016larencontre.fr)



 


Les Églises réformée et anglicane reprennent leur dialogue bilatéral

 

11 janvier 2016 2016

26–31 octobre 2015 / Inde

Du 26 au 31 octobre 2015 à Kochi en Inde, s’est tenue une rencontre du comité international réformé-anglican, ayant comme sujet « la nature de la communion ». C’est le premier rendez-vous formel du comité, depuis 1984, lorsque le document « Le règne de Dieu et notre unité » a été adopté. Cette réunion a lieu à l’initiative de la Communion mondiale des Églises réformées et avec le soutien de l’Église de l’Inde de Sud (Church of South India), au sein de laquelle les réformés et les anglicans forment déjà une même communauté. Lors de la session, les discussions ont porté principalement sur la notion néotestamentaire de koinonia, qui a même été comparée au concept africain d’Ubuntu , ainsi que sur le document du Conseil œcuménique des Églises L’Église - Vers une vision commune.

À l’issue de la rencontre, les trois sujets – les signes de communion ; communion, unité et divergence ; communion, gouvernance et autorité – ont été retenus pour la suite du dialogue, dont la prochaine réunion aura lieu au mois de septembre 2016. (d’après anglicannews.org et wcrc.ch/fr)

Photo : © anglicannews.org



 


L’Église catholique et l’Église anglicane se rencontrent aussi sur le terrain du cricket

 

11 janvier 2016 2016

24 octobre 2015 / Rome

Lors d’un match amical à Rome, l’équipe de cricket du Vatican a remporté une victoire sur celle de l’Église anglicane le 24 octobre 2015. Composés principalement de séminaristes et de clercs, les deux teams ont assisté à la messe pontificale le 25 octobre, qui clôturait le Synode sur la famille.

C’est la deuxième rencontre, après celle de septembre 2014 à Canterbury, remportée par les anglicans, qui avait rassemblé plus de mille spectateurs, dont l’archevêque Justin Welby. Cette année, le primat de la Communion anglicane a reçu au palais de Lambeth les membres de son équipe le 6 octobre pour les bénir et partager avec eux une célébration eucharistique, avant leur départ pour la capitale italienne. (d’après archbishopofcanterbury.org)

Photo : D.R.



 


Le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme

 

11 janvier 2016 2016

20-21 octobre 2015 / Metz

Un colloque international sur le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme s’est déroulé à Metz, à l’Institut européen d’écologie les 20 et 21 octobre 2015. Organisé par Marie-Anne Vannier, professeur de théologie à l’Université de Lorraine, ce rendez-vous, à la fois académique et œcuménique, a réuni une vingtaine de spécialistes de patristique des différentes confessions chrétiennes et un public nombreux. Une centaine de personnes, venues de Paris, du Luxembourg, de Strasbourg et de la région, de nombreux étudiants, mais aussi des paroissiens de la communauté orthodoxe des Trois-Saints-Hiérarques de Metz, ainsi que des moines du monastère de Chevetogne ont assisté aux conférences.

L’état des études patristiques, réalisé au cours du colloque, a permis de comprendre leur vitalité et leur enjeu œcuménique sur des questions aussi fondamentales que l’interprétation de la Parole de Dieu, la confession de foi, la Tradition, les sacrements de l’initiation et l’ecclésiologie. Les nombreux échanges ont montré à quel point le renouveau des études patristiques et l’œcuménisme sont liés : une interpénétration, perceptible à l’heure actuelle dans les pays de l’Est ou encore en Grèce. En effet, le consensus œcuménique sur les études patristiques permet l’édition et la traduction des grands textes en mettant de nombreux outils de travail à la disposition de tous les chrétiens.

Dans l’attente de la publication des Actes du colloque chez Beauchesne, le numéro 140 de la revue Connaissance des Pères de l’Église, paru au mois de décembre 2015, reprend une dizaine d’interventions. (d’après Marie-Anne Vannier)

Photo : D.R.
L’icône de la Pentecôte de Léonide Ouspensky, qui figurait sur l’affiche du colloque, résumait le mieux, d’après les organisateurs, le sens même de cette manifestation œcuménique.



 


L’Église unie du Canada et l’Église unie du Christ établissent la pleine communion

 

11 janvier 2016 2016

17 octobre 2015 / Niagara Falls

Un culte célébré le 17 octobre 2015 en l’église unie de Saint-André, à Niagara Falls au Canada, a officialisé l’accord de la pleine communion entre l’Église unie du Canada, qui avec ses trois millions de membres représente la communauté protestante la plus importante du pays, et l’Église unie du Christ, qui comprend quelque 5 000 paroisses protestantes basées aux États-Unis. Cet acte, en vertu duquel les sacrements et les ministères des deux familles chrétiennes sont mutuellement reconnus, est le fruit d’une concertation théologique, ayant commencé en 2012. Les synodes des deux instances, membres du Conseil œcuménique des Églises, ont préalablement adopté la décision, respectivement le 28 juin 2015 pour l’Église unie du Christ et le 13 août 2015 pour l’Église unie du Canada. (d’après united-church.ca et oikoumene.org)

Photo : D.R.



 


Célébration commune des confirmations protestantes et catholiques

 

11 janvier 2016 2016

17 octobre 2015 / Oullins

Le samedi 17 octobre 2015, en l’église Saint Martin d’Oullins, a eu lieu une célébration œcuménique, unique en son genre. Lors d’une liturgie de la Parole, le cardinal Philippe Barbarin a donné le sacrement de la confirmation à des jeunes catholiques tandis que la pasteure Françoise Stemberger invitait de jeunes protestants à confirmer la foi de leur baptême. Ces adolescents ont suivi un parcours catéchétique dans le cadre dela catéchèse œcuménique d’Oullins, qui a fêté son 40e anniversaire au mois de juin 2014 . Une jeune protestante, Élodie, a aussi été baptisée par la pasteure. Chaque participant a été invité à participer ultérieurement à la messe ou au culte dans sa communauté d’origine. Ainsi, cet échange œcuménique fructueux, conçu dans l’amitié des jeunes, est aussi vécu dans le respect des traditions liturgiques des deux Eglises. (d’après Marie Jo Guichenuy)

Photo : © sarra-oullins.fr
Les jeunes participants de la célébration.



 


Fusion de deux associations œcuméniques de laïcs

 

11 janvier 2016 2016

Octobre 2015 / Vendée

« L’Amitié-Rencontre entre Chrétiens » et « Les Avents », qui organisent chacune une semaine de réflexion œcuménique durant l’été, ont décidé au mois de juillet 2015 de s’unir. Cette décision s’est concrétisée au mois d’octobre 2015, par l’élaboration de leur première manifestation commune, « Réformer sans renier », prévue en juillet 2016, et leur demande d’enregistrement auprès de la Préfecture de Vendée. Les deux associations œcuméniques sont héritières d’une longue et riche histoire.

« L’Amitié-Rencontre entre Chrétiens » a été fondée en 1927 par deux jeunes professeurs du Havre, qui ont lancé, avec quelques amis, des rencontres de réflexion. Dirigées toujours par des laïcs, ces sessions ont gardé la marque de leur origine universitaire.

« Les Semaines des Avents » ont été créées, quant à elles, en 1960 par André Fabre, prêtre du Tarn et membre du groupe des Dombes. Après sa retraite, elles se sont transplantées en Anjou. Animées par des théologiens, elles ont conservé le lien avec le groupe des Dombes, ainsi que son rite identitaire, comprenant une psalmodie quotidienne des Béatitudes, exécutée sur une mélodie orientale. (d’après Francine Wild)

Photo : D.R.



 


Cinq confessions chrétiennes publient un livre sur leur foi au Christ

 

11 janvier 2016 2016

15 octobre 2015 / Istanbul

Présenté le 15 octobre 2015, le livre « Les principes de base du christianisme » est le fruit de la collaboration œcuménique entre les Églises arménienne apostolique, catholique, évangélique, grecque orthodoxe et syrienne orthodoxe en Turquie. Même si l’ouvrage n’est pas un décret du concile œcuménique, selon la secrétaire générale de la Société biblique de Turquie et l’éditrice du manuel Tamar Karasu, il s’agit d’un évènement « historique », prouvant que 1700 ans après le concile de Nicée, les chrétiens peuvent témoigner ensemble de leur foi.

Les origines du projet remontent à 2002, lorsque le ministre turc de l’Éducation avait sollicité le patriarche arménien de Constantinople Mesrob II Mutafyan, en vue de la préparation des chapitres sur le christianisme dans les manuels scolaires de culture et éthique religieuse. Ce dernier a pris contact avec le patriarche Bartholomée et ainsi une commission œcuménique a vu le jour. Lors de ces réunions de 2005 à 2015, elle a non seulement fourni les contributions requises, mais également rédigé le livre actuel. « Il est de notre devoir d’informer nos frères et sœurs musulmans sur le christianisme, dont la présence en ce pays est très ancienne » a expliqué le patriarche œcuménique lors de la présentation de l’ouvrage, qui s’est déroulée au siège du Patriarcat au Phanar. Imprimé en 13 000 exemplaires, dont 10 000 ont été déjà distribués dans les églises en Turquie, le livre qui comprend 95 pages en turc, sera prochainement traduit en anglais. (d’après todayszaman.com et agos.com)

Photo : D.R.



 


Le COE veut renforcer les efforts pour les réfugiés

 

11 janvier 2016 2016

14-18 octobre 2015 / Grèce

Du 14 au 18 octobre 2015, une délégation du Conseil œcuménique des Églises [COE] s’est rendue en Grèce afin de consolider les efforts pour soutenir les réfugiés. Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général de COE, a exprimé sa joie, en visitant un camp à Idomeni, à la frontière avec l’ex-République yougoslave de Macédoine, sur le fait qu’en Grèce « les Églises ont réagi dans un esprit d’amour et de solidarité » envers les personnes déplacées, qui « conservent leurs qualités humaines d’attention, de dignité et d’espérance ».

La délégation a été reçue, le 15 octobre 2015, par l’archevêque orthodoxe d’Athènes Hiéronyme II, qui venait de rentrer de l’une de ses visites hebdomadaires dans les régions les plus affectées du pays. D’après l’hiérarque, « la situation va devenir très critique » en raison de l’hiver qui approche. Il a aussi insisté sur l’incertitude de l’évolution du flux migratoire dans les mois à venir, tout en plaidant pour une solution internationale, aussi bien qu’à l’application du droit international à l’égard des réfugiés.
Alors que la Grèce demeure la principale porte d’entrée vers l’Europe des nouveaux arrivants, 168 000 personnes ont traversé la Méditerranée au mois de septembre 2015, soit cinq fois plus qu’en septembre 2014. (d’après oikoumene.org)

Photo : © COE / Marianne Ejdersten
Le secrétaire général du COE Olav Fykse Tveit avec des enfants dans un camp de réfugiés à Idomeni.



 


La Conférence des Églises européennes a un nouveau secrétaire général

 

15 octobre 2015 2015

12 octobre 2015 / Bruxelles

Heikki Huttunen, prêtre de l’Église orthodoxe de Finlande, a été nommé secrétaire général de la Conférence des Églises européennes [KEK] le 12 octobre 2015. Jusqu’à présent, secrétaire général de Conseil œcuménique finlandais, il succède au pasteur Guy Liagre. Marié et père de deux enfants, il a été responsable des programmes de jeunesses du Conseil œcuménique des Églises [COE] de 1985 à 1989, ainsi que membre du Comité central du COE de 2006 à 2013.

La KEK, fondée en 1959 et dotée de deux sièges à Bruxelles et à Strasbourg, comprend quelque 114 Églises anglicanes, orthodoxes, protestantes et vieilles catholiques. (d’après ceceurope.org)

Photo : © orthodoxia.be



 


Huitième festival du théâtre biblique

 

11 janvier 2016 2016

10–17 octobre 2015 / Clermont-Ferrand

Du 10 au 17 octobre 2015 la huitième édition du festival du théâtre biblique a eu lieu dans les départements du Puy-de-Dôme et de l’Allier. Cet événement culturel, qui existe depuis 2001, est également soutenu par l’Église protestante unie de Clermont-Auvergne et le diocèse catholique de Clermont. Dix-sept spectacles pour environ vingt représentations ont été programmés, auxquels s’est ajoutée une trentaine de manifestations dans les établissements scolaires ainsi qu’en milieu hospitalier et carcéral. Leur seul objectif était de « montrer que la Bible ne cesse d’être d’actualité pour nos contemporains ». Ainsi, Saïd Oujibou, comédien et pasteur évangélique, a revisité et actualisé avec humour la parabole « Le fils prodigue ». Dans le cadre du 60e anniversaire de la disparition de Paul Claudel, La Clairière, troupe de Pontarlier, a donné « L’annonce faite à Marie », tout en interprétant « Genèse », un spectacle sur la Création, joué au Festival d’Avignon. L’espagnol Carlos Martinez a mimé des scènes bibliques. « Joseph, père adopté », fut une pièce écrite spécialement pour le festival par Alain Combes, sur le thème de la famille et la paternité, le respect des différences, l’accueil du plus faible, ainsi que la foi et l’espérance dans un environnement hostile. De jeunes acteurs de troupes locales ont conçu et interprété « La foi de Thomas », « Le souffle de l’Esprit » et « Jean le bien-aimé ». La comédie musicale « Jonas », créée par Jocelyne et Étienne Tarneaud, a été appréciée par plus de 500 spectateurs. La manifestation, qui comprenait un temps de prière et de méditation, auquel se sont joints aussi des chrétiens orthodoxes, a été clôturée par le « Cantique des Cantiques », interprété par une troupe corse. (d’après Guy Darmet)



 


Cinquième conférence panorthodoxe préconciliaire

 

11 janvier 2016 2016

10-17 octobre 2015 / Chambésy

La cinquième conférence panorthodoxe préconciliaire s’est tenue du 10 au 17 octobre 2015 au centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique de Chambésy (Genève). Ayant commencé par une liturgie commune, les travaux des délégations ont constitué une étape importante dans la phase finale de la préparation du concile panorthodoxe, prévu pour le mois de juin 2016 à l’occasion de la fête de la Pentecôte. Les documents « l’autonomie et le mode de sa proclamation », « les relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien », ainsi que « l’importance du jeûne et de son observance aujourd’hui », dans lesquels étaient intégrés les amendements proposés par les Églises, ont été approuvés à l’unanimité. En effet, le principe de consensus et non pas de décision à la majorité a été observé dans les travaux préparatoires, commencés formellement à la conférence de Rhodes en 1961. Des discussions complémentaires se sont révélées nécessaires sur le document « la contribution de l’Église orthodoxe à la réalisation de la paix, de la justice, de la liberté, de la fraternité et de l’amour entre les peuples et à la suppression des discriminations raciales et autres », renommé « la mission de l’Église orthodoxe dans le monde contemporain », car il n’a pas reçu l’appui des délégations russe et géorgienne.

Une synaxe des primats des Églises orthodoxes, qui étudiera notamment la question de la présence d’observateurs d’autres Églises chrétiennes, devrait être convoquée par le patriarche œcuménique en janvier 2016. (d’après mospat.ru et exarchat.org)

Photo : D.R.



 


La christologie et la pneumatologie au cœur des travaux de la Commission internationale de dialogue théologique anglicane-orthodoxe orientale

 

11 janvier 2016 2016

5-10 octobre 2015 / Wales

Lors de sa quatrième rencontre, qui s’est tenue du 5 au 10 octobre 2015 à Hawarden, Wales, la Commission internationale anglicane-orthodoxe orientale, a présenté une publication commune, comprenant l’accord christologique auquel elle était parvenue au mois d’octobre 2014 . Les membres ont poursuivi leurs travaux sur la procession du Saint-Esprit, en aboutissant à un nouvel accord œcuménique, qui omet le Filioque et promeut le credo du Nicée-Constantinople.

Encore en 1976, les recommandations de la Commission anglicane-orthodoxe concernant le Filioque ont été prises en considération lors de la conférence des évêques anglicans au palais de Lambeth en 1978, dont la 35e résolution préconise d’omettre ce terme. « Beaucoup d’Églises […] ont tenu compte de cet appel dans leurs liturgies révisées, d’autres non », commente le chanoine John Gibaut, nouveau directeur du département des relations œcuméniques de la Communion anglicane. Pour lui, le dialogue actuel avec les Églises orthodoxes orientales est une opportunité de rappeler ce travail, visant en-deçà de « l’innovation médiévale », le retour au credo des deux premiers conciles œcuméniques.
Le groupe a pris soin d’étudier les conséquences de cet accord théologique à travers l’action du Saint-Esprit dans l’Église et plus précisément dans son unité, sa sainteté, sa catholicité et son apostolicité. Les réflexions du Comité se poursuivront sur ces pistes dans la prochaine réunion, qui aura lieu du 24 au 29 octobre 2016 à Antélias au Liban. (d’après anglicannews.org)

Photo : D.R.
Le métropolite Bishoy, co-président orthodoxe et Gregory Cameron, co-président anglican.



 


Catholiques et orthodoxes fêtent le 50e anniversaire de la levée des anathèmes

 

11 janvier 2016 2016

4 octobre 2015 / Paris

Les vêpres orthodoxes, célébrées à Notre Dame de Paris, le 4 octobre 2015, à l’occasion de la fête de saint Denis, ont marqué cette année le 50e anniversaire du geste historique, que le patriarche Athénagoras et le pape Paul VI ont accompli en levant les anathèmes entre l’Église de Rome et celle de Constantinople le 7 décembre 1965. La célébration à laquelle a assisté Monseigneur Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, fut conduite par le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France. Les chants furent interprétés par les chœurs de la cathédrale grecque orthodoxe de Paris Saint-Stéphane et du Séminaire orthodoxe russe de France d’Épinay-sous-Sénart. Un message du Comité mixte du dialogue catholique-orthodoxe, qui œuvre depuis plus de trente ans en France « pour retisser, dans l’Esprit Saint, des relations de confiances fraternelles », ainsi que pour « redéfinir […] les lignes d’une ecclésiologie chrétienne commune », fut adressé à cette occasion. Rappelant les travaux réalisés, notamment sur la question de la primauté romaine et l’uniatisme, les membres de cette instance ont affirmé que face au conflit en Ukraine, ainsi qu’au Proche-Orient « dévasté par la montée de l’extrémisme islamiste », les Églises « doivent tout faire » pour retrouver entre elles « une véritable unité et fraternité dans le Seigneur ». (d’après aeof.fr)

Photo : D.R.
Le patriarche Athénagoras et le pape Paul VI.



 


COMECE et KEK demandent une réponse politique unifiée face à la crise migratoire

 

15 octobre 2015 2015

2 octobre 2015 / Bruxelles

Le cardinal Reinhard Marx, président de la Commission des épiscopats de la communauté européenne [COMECE] et Monseigneur Christopher Hill, président de la Conférence des Églises européennes [KEK] ont demandé, dans une déclaration commune le 2 octobre 2015, une réponse politique « imminente […] unifiée et concertée », afin que « la souffrance » des personnes venues chercher refuge ne devienne pas « de plus en plus aiguë ». Conscients que l’Europe est confrontée aujourd’hui « à la plus grande crise humanitaire de son histoire d’après-guerre », les deux responsables d’Églises ont promis le soutien des chrétiens « à tous les niveaux », afin que le double défi « de l’accueil de nos frères et sœurs » et de « leur intégration » soit relevé « avec générosité ». (d’après comece.org et ceceurope.org)



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=147


Document