Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=201

Juin 2019



« Amen Toi »

 

22 octobre 2019 2019

28 – 29juin 2019 / Freigné

La deuxième édition du festival « Amen Toi » a rassemblé du 28 au 29 juin 2019 à Freigné, en pleine campagne, entre Nantes et Angers quelque 1200 personnes lors de cette manifestation interconfessionnelle et intergénérationnelle. Deux jours riches de bénédictions, permettant de soulever les barrières de classes sociales et de confessions, en vertu des grâces reçues et vécues ensemble, opérées par la puissance du Saint-Esprit : conversions, guérisons… Des temps de louanges se sont succédé aux témoignages aussi riches que variés, allant du celui du Franck Legros, ancien danseur professionnel, devenu prêtre catholique à celui de Laurent Gay, ancien toxicomane, qui s’est converti au Christ, lorsqu’il était en prison. Le tout, montrant que le Saint-Esprit est toujours à l’œuvre parmi nous.

Des passants se sont arrêtés par curiosité et ont ensuite témoigné de cette fraternité : « d’habitude personne ne nous parle, on est invisible alors qu’ici les gens nous disent bonjour, nous sourient … ». Le prochain festival aura lieu du 27 au 28 juin 2020.
Source : Julie Le Rouge et amentoi.fr

Photo : D.R.
Temps du dimanche matin : une chenille s’est formée tout le long du chapiteau. Chacun passait en dessous en demandant ainsi la bénédiction des autres.

D.R.
Temps du dimanche matin : une chenille s’est formée tout le long du chapiteau. Chacun passait en dessous en demandant ainsi la bénédiction des autres.



 


Vingtième anniversaire de la Déclaration commune sur la justification par la foi

 

22 octobre 2019 2019

16 juin 2019 / Genève

Dans le cadre du synode de la Fédération luthérienne mondiale [FLM], une célébration a réuni le 16 juin 2019 des centaines de fidèles dans la cathédrale historique de l’Église protestante de Genève pour le 20e anniversaire de la Déclaration commune sur la justification. Signé par les luthériens et les catholiques en 1999, l’accord a été depuis adopté par trois autres Communions chrétiennes, à savoir le Conseil méthodiste mondial [CMM], la Communion anglicane et la Communion mondiale des Églises réformées, toutes représentées à la prière oecuménique. Le secrétaire général de la FLM, le pasteur Martin Junge, a exprimé sa gratitude pour le chemin parcouru, fondé sur « notre façon commune d’écouter la parole de Dieu dans l’Écriture ». Mgr Ivan Abrahams, secrétaire général de la CMM, a mis l’accent sur les liens profonds « entre le pardon des péchés et la justice » et « entre la justification et la sanctification », indispensables pour la compréhension de la doctrine biblique de la justification. Le pasteur Emmanuel Fuchs, président de l’Église protestante de Genève, a insisté dans sa prédication sur la pertinence d’approfondir aujourd’hui la question de la justification dans un monde marqué par la compétition et l’accomplissement personnel, car « elle concerne les possibilités pour l’être humain d’être heureux, libre et joyeux ».
Sources : lutheranworld.org et oikoumene.org

Photo : © LWF/Albin Hillert
Cinq bougies ont été allumées sur l’autel symbolisant ainsi le désir des Églises signataires de la Déclaration de rendre plus visible leur témoignage commun sur le chemin de l’unité.



 


Vingt-et-unième Congrès des religieux/ses [CIIR]

 

21 octobre 2019 2019

13-18 juin 2019 / Montserrat (Espagne)

Le XXIe Congrès interconfessionnel et international des religieux/ses [CIIR], s’est tenu du 13 au 18 juin 2019 en Espagne dans le splendide sanctuaire marial de Montserrat. Accueillis par la communauté bénédictine du lieu, 47 participants de diverses Églises chrétiennes d’Europe, Égypte et États-Unis se sont réunis autour du thème « la spiritualité de communion ». Le sujet a été approfondi selon différents axes, biblique (dont le deuxième chapitre de l’épître aux Philippiens, représentant une porte d’entrée), théologique (gloire de Dieu et communion avec les Pères de l’Église ; Marie, spiritualité de communion ?), pastoral (renouveau spirituel dans la vie monastique et paroissiale en orthodoxie) alternant conférences et groupes de dialogue. Les journées ont été marquées profondément par la liturgie des Heures, belle liturgie des frères en catalan, la célébration eucharistique (vécue chaque jour selon une confession), la prière pour l’unité, la vie partagée. La dernière conférence a invité les participants à marcher comme des pèlerins sur le chemin de la pleine communion, recherchant l’unité visible de l’Église « Corps du Christ » avec, entre autres, cette pensée de l’archevêque de Canterbury Justin Welby : « le dialogue peut-être comme un opium, atténuant la douleur de la séparation, ou bien, il peut-être un stimulant ouvrant au repentir et au renouveau ».

Dans le souci de permettre aux consacrés de participer activement au mouvement œcuménique, deux types de rencontres sont nés au lendemain du Concile Vatican II. Le CIIR est fondé en 1977 par le père Martin de Zabala, prêtre catholique, délégué épiscopal pour l’unité des chrétiens, du diocèse de Bilbao (Espagne). Les rencontres internationales interconfessionnelles des religieux/ses [EIIR] ont débuté en 1970, à l’initiative du métropolite Emilianos Timiadis du Patriarcat de Constantinople et du père Julian Garcia Hernando du Centre œcuménique de Madrid. Les sessions sont organisées, une année par le CIIR, l’autre par l’EIIR.
Source : Sœur Thérèse, op et ciirblog.wordpress.com

Photo : D.R.
Près de 50 religieux/ses de différentes confessions se sont retrouvés dans le sanctuaire de Montserrat en Espagne.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=201


Document