Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=95

Avril 2013



Atout, un chœur œcuménique de jeunes

 

22 août 2013 2013

28 avril / Vevey (Suisse)

Au temple Saint Martin de Vevey, puis au temple de Lutry et enfin à l’église catholique de Renens, le chœur Atout, qui est composé de jeunes appartenant à diverses confessions chrétiennes, a interprété le Requiem de John Rutter, avec la collaboration de l’Agora Music Ensemble.



 


Syrie : enlèvement de deux évêques orthodoxes

 

22 août 2013 2013

23 avril / Damas

Dans un communiqué commun, le patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, et le patriarcat syriaque orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient ont annoncé le 23 avril l’enlèvement de Mgr Paul (Yazigi), métropolite d’Alep et d’Alexandrette pour les grec-orthodoxes d’Antioche, et Mgr Youhanna (Ibrahim), métropolite d’Alep pour les syriaques orthodoxes, qui revenaient d’une mission humanitaire menée ensemble.

Dans le monde entier, des protestations se sont immédiatement élevées de toutes les Églises pour demander la libération des deux évêques. En France, les co-présidents du Conseil d’Églises chrétiennes ont publié un message dans lequel ils condamnent « cet acte sans nom qui s’attaque à deux prélats connus pour leur ouverture et leur courage à rester proches de leurs fidèles dans les circonstances dramatiques et difficiles que traverse la Syrie ». « Nous souhaitons aussi, poursuit le message, exprimer notre solidarité et notre soutien à l’égard des chrétiens de Syrie, ainsi que de tous les Syriens actuellement dans la tourmente. Aussi, nous appelons le gouvernement français, ainsi que les instances européennes et internationales, à intervenir le plus rapidement possible pour obtenir leur libération. »

C’est le jour même où l’enlèvement était connu que les participants à une consultation du Forum chrétien mondial organisée à Amman (Jordanie) ont publié un Appel dans lequel ils reconnaissent que beaucoup souffrent au Moyen-Orient, quelle que soit leur « identité religieuse, ethnique, sociale et politique ». Ils appellent les institutions internationales et les Églises à « faire davantage d’efforts pour assurer la continuité de la présence chrétienne au Moyen-Orient en aidant et en encourageant les personnes à rester dans leur pays ». Les 21 responsables d’Églises qui participaient à cette consultation venaient des Églises orthodoxes, catholiques, protestantes et évangéliques de cette partie du monde.



 


Nuit des Témoins

 

20 juin 2013 2013

12 avril / Paris

La 5e édition de la Nuit des Témoins, organisée chaque année par l’Aide à l’Église en détresse, s’est terminée à la cathédrale Notre-Dame de Paris, après un colloque-débats à l’Assemblée nationale. Cette veillée, au cours de laquelle des témoignages directs ont été écoutés, a permis aux fidèles de se recueillir et de se mobiliser en faveur des chrétiens persécutés dans le monde. Une Nuit des Témoins a également eu lieu à Nantes, Metz, Caen et Lyon.



 


Christ et César – quelle parole publique des Églises ?

 

20 juin 2013 2013

9 avril / Paris

Le colloque annuel de l’Institut supérieur d’études œcuméniques de Paris s’est intéressé en 2013 à la parole publique des Églises, que l’actualité récente avait mise sur la sellette à l’occasion de l’examen par le Parlement de la loi sur le mariage « pour tous ». Mais par delà ce contexte, le choix entre se taire ou parler s’est posé aux chrétiens à toutes les époques, depuis les premières persécutions. Des témoignages ont été donnés sur des médiations ou des prises de parole emblématiques de l’histoire récente, qui ont eu des résultats qui parfois dépassaient les espérances (chute du mur de Berlin en 1989, résolution du conflit en Nouvelle Calédonie en 1988) ; les intervenants se sont également penchés sur ce qu’en disait la Bible, sur les leçons à tirer du modèle byzantin d’articulation entre pouvoir civil et religieux, ou de celui inventé par les réformateurs. Des journalistes ont parlé de leur travail sur ce sujet assez particulier, pas toujours facile à traiter pour eux en raison notamment de particularismes de langage. La position catholique, celle des évangéliques et celle des Églises protestantes « historiques » sur la pertinence d’une prise de parole publique ecclésiale a été exposée – avant que, comme en 2012, trois jeunes théologiens catholique, protestant et orthodoxe tirent un bilan du colloque. Il est revenu à Mgr François Kalist, évêque de Limoges, membre du Conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme, de conclure en émettant le vœu que la parole des Églises investisse davantage l’expression artistique et culturelle, et qu’elle soit plus souvent exprimée par les Églises ensemble.

Le 10 avril, Sa Béatitude Béchara Boutros Raï, patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient, était venu plaider avec conviction, devant un public nombreux et chaleureux, pour que la présence chrétienne au Moyen Orient soit soutenue « par les pays amis », sans que soit encouragée l’émigration ; pour que soit favorisée une coexistence apaisée avec les musulmans, telle qu’elle est vécue au Liban (« c’est l’identité chrétienne et musulmane à la fois qui fait l’identité libanaise », a-t-il affirmé), et pour que soit contrée toute forme de fondamentalisme.



 


Rencontre entre le Pape et le président de l’Église protestante d’Allemagne

 

20 juin 2013 2013

8 avril / Vatican

Le pape François a reçu le 8 avril le président du Conseil de l’Église protestante d’Allemagne Nikolaus Schneider. Celui-ci a salué le choix par le nouveau pape du nom de François, « qui parle à tous les chrétiens ». La conversation s’est poursuivie sur l’unité des chrétiens, en particulier sur la valeur de l’œcuménisme des martyrs, à laquelle le pape accorde une particulière attention, en l’occurrence pour les martyrs protestants d’Allemagne à l’époque du national-socialisme. Pour le pape, le sang versé par les martyrs unit profondément les diverses confessions chrétiennes dans le témoignage commun rendu au Christ. Puis l’évêque Nikolaus Schneider a évoqué le 500e anniversaire de la Réforme en 2017, soulignant son importance pour l’Église protestante d’Allemagne. Le pape François a saisi l’occasion pour évoquer le discours de Benoît XVI au couvent des Augustins d’Erfurt, au cours de son voyage en Allemagne en 2011, dans lequel il avait évoqué « la passion profonde » de Luther pour la question de Dieu. « Une rencontre amicale et fraternelle », pour le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, qui assistait à l’entretien. (d’après Radio Vatican, 8 avril)



 


Un nouveau président pour l’ACAT

 

18 juin 2013 2013

7 avril / Paris

Au cours de son assemblée générale annuelle, l’ACAT a élu son 14e président, François Picart, prêtre de l’Oratoire. Après avoir été entre autres responsable de l’Amérique latine à la DCC (Délégation catholique pour la coopération), il est actuellement délégué à la tutelle des établissements scolaires de l’Oratoire et enseignant à l’Institut catholique de Paris. Le P. François Picart a été représentant de la FIACAT au Conseil de l’Europe entre 2002 et 2004. Il devient membre de l’ACAT et accède au Comité directeur en 2005. Élu par la suite au Bureau exécutif, il fait partie notamment de la commission Théologie, puis de la commission Torture qui produit le rapport annuel Un monde tortionnaire. Il est membre du comité de rédaction du Courrier de l’ACAT depuis 2009. Le nouveau président souligne dans un message que « tout comme le monde dans lequel nous vivons, les atteintes aux droits de l’homme prennent de nouvelles formes. C’est pourquoi l’ACAT vit, bouge, évolue sans cesse pour exercer sa vigilance et agir ». Il se dit « particulièrement attaché à ce que l’ACAT investisse de nouveaux champs d’action, comme par exemple les tortures commises par des personnes privées dans des États dont les gouvernements ne s’occupent pas de poursuivre les auteurs (par exemple les crimes d’honneur). » (d’après acatfrance.fr)



 


L’église suédoise de Paris a fêté ses cent ans

 

20 juin 2013 2013

7 avril / Paris

Située dans le XVIIe arrondissement de Paris, cette communauté paroissiale luthérienne (qui fait partie de l’Église évangélique luthérienne de Suède), dédiée à saint Anschaire, a été fondée en 1626. C’est le bâtiment actuel, dont la construction a été achevée en 1913, dont on a fêté le centenaire : la communauté s’est réunie le 7 avril pour une célébration festive autour de Mgr Sven-Bernhard Fast, évêque pour les Églises suédoises à l’étranger, en présence de l’inspecteur ecclésiastique français Jean-Frédéric Patrzynski, et de délégués de l’Église catholique.

Au temps de la révocation de l’Édit de Nantes, Louis XIV avait maintenu l’église luthérienne à Paris pour des raisons très prosaïques : il avait besoin de cuivre pour les toitures de Versailles et ce cuivre venait de Suède et était travaillé par des ouvriers suédois. La présence des artisans scandinaves permit ainsi la permanence de la tradition luthérienne de l’Église de Suède, apportant aux réformés français un appui non négligeable. Aujourd’hui, la paroisse luthérienne suédoise prend une part active à la vie œcuménique en France, en particulier dans le cadre de l’Association œcuménique Étoile-Champs Élysées, qui regroupe une grande majorité des communautés chrétiennes des VIIIe, XVIe et XVIIe arrondissements de la capitale. (d’après AP)



 


Décès d’Emilio Castro

 

18 juin 2013 2013

6 avril / Montevideo

Emilio Castro, pasteur de l’Église méthodiste d’Uruguay et ancien secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (1985-1992), est mort le 6 avril à Montevideo où il était né en 1927. Il avait fait une partie de ses études en Suisse, en particulier à Bâle où il avait suivi les cours de Karl Barth. D’abord pasteur à Montevideo, il fut nommé en 1965 secrétaire général de l’UNELAM, qui devait donner naissance en 1979 au Conseil des Églises d’Amérique latine (CLAI). Il était entré au service du Conseil œcuménique des Églises en devenant en 1973 directeur de sa commission Mission et Évangélisation. Élu secrétaire général en 1985, il avait eu à cœur d’en ouvrir les portes aux Églises évangéliques, et de faciliter la participation des Églises orthodoxes dans toutes les instances du Conseil, au moment de la chute des régimes communistes à l’est de l’Europe. Proche de la théologie de la libération, c’était un défenseur passionné des pauvres et de la paix, « dont on se souviendra pour son combat sans relâche pour unir la foi et la spiritualité chrétiennes à un engagement radical pour la justice ». (d’après l’hommage d’O. Fykse Tveit, secrétaire général du COE)

Emilio Castro avait été décoré de l’Ordre de Bernardo O’Higgins, la décoration la plus prestigieuse accordée par le gouvernement chilien à un étranger, pour sa défense des droits humains en Amérique latine dans les années 1970 et 1980, en particulier au Chili pendant la dictature d’Augusto Pinochet.



 


Le Prix Templeton à Mgr Desmond Tutu

 

18 juin 2013 2013

4 avril / Londres

C’est à Mgr Desmond Tutu qu’a été décerné le Prix Templeton 2013. Selon les termes du communiqué, ce prix récompense le travail « accompli sa vie durant afin de promouvoir les principes d’amour et de pardon, ce qui a aidé à libérer des peuples partout dans le monde ». La Fondation Templeton récompense chaque année une personnalité pour sa « contribution exceptionnelle à l’affirmation de la dimension spirituelle de l’existence ». « Quand vous êtes dans une foule et que l’on vous remarque dans cette foule, c’est souvent parce que vous êtes porté sur les épaules d’autres personnes. Je tiens à remercier tous les gens merveilleux qui m’ont accepté comme leur leader dans mon pays et j’accepte ce prix en leur nom », a dit l’archevêque (anglican) émérite du Cap, qui s’est battu toute sa vie contre l’apartheid et a déjà reçu le Prix Nobel de la Paix en 1984 pour son engagement. (d’après APIC, 4 avril)



 


Création d’un annuaire des institutions théologiques en ligne

 

18 juin 2013 2013

4 avril / Genève

Plus de 7000 institutions de formation en théologie du monde entier, de toutes confessions chrétiennes, sont recensées dans l’annuaire en ligne lancé le 4 avril par la Bibliothèque numérique internationale de théologie et d’œcuménisme (GlobeTheoLib), et ce nombre devrait grandir puisque les inscriptions restent ouvertes. Le but est d’encourager le partage des ressources documentaires, le dialogue et la collaboration dans la recherche entre ces diverses institutions. Ce nouvel instrument documentaire est l’une des réalisations préconisées par l’Étude mondiale sur la formation en théologie lancée par le Conseil œcuménique des Églises en 2011 – une première tentative pour dessiner un tableau complet des formations en théologie, officielles ou non : séminaires dépendants des Églises, écoles bibliques, facultés de théologie, instituts de formation à la mission etc. Cette étude manifeste la conscience au COE du rôle fondamental, pour la mission, de la formation en théologie. (d’après WCC News, 4 avril)



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=95


Document