Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/2012-02-07-Celebration-de-l.html
        Célébration de l’anniversaire d’une réconciliation

Célébration de l’anniversaire d’une réconciliation

7 février 2012 / Londres

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 février 2012
  • 0 vote

Pour faire mémoire à la fois du 40e anniversaire de la création de l’Église réformée unie (United Reformed Church) [1], et du 350e anniversaire de la « grande expulsion » [Great Ejection] de 1662 [2], une célébration « de réconciliation, guérison des mémoires et engagement mutuel » a eu lieu le 7 février en l’abbaye de Westminster. C’est l’archevêque de Cantorbéry qui a donné la prédication, tandis que l’archevêque de York et la présidente de l’Assemblée générale de l’Église réformée unie, la Rev. Kirsty Thorpe, ont lu ensemble une litanie de pénitence. Un « engagement mutuel » a ensuite été lu par plusieurs membres des deux communautés, dans une abbaye remplie de membres des deux Églises et d’autres Églises membres de l’instance œcuménique Churches Together in England. Cette célébration historique est l’aboutissement d’un processus de réconciliation mené depuis des années, avec notamment la rédaction d’un document commun intitulé Guérir le passé, construire le futur. (d’après www.westminster-abbey.org)

Source : revue Unité des Chrétiens, N°167 - juillet 2012

Notes

[1L’Église réformée unie est née en 1972 de l’union de l’Église presbytérienne d’Angleterre et de l’Église congrégationaliste en Angleterre et au Pays de Galles. L’union s’est étendue en 1981 à l’Association réformée des Églises du Christ, et en 2000 à l’Union congrégationaliste d’Écosse.

[2Par l’Act of Uniformity, un ultimatum était envoyé à tout le clergé de l’Église d’Angleterre : au jour de la Saint Barthélémy (24 août) 1662, tous devaient avoir accepté le Book of Common Prayer et les 39 Articles de foi. Plus de 2000 ministres refusèrent et furent exclus de l’Église établie.


Document