Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Aumoniers-de-prison-premiere.html
        Aumôniers de prison : première session œcuménique

Aumôniers de prison : première session œcuménique

24-27 avril 2014 / Lyon

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 24 avril 2014

Du 24 au 27 avril, pour la première fois, une session œcuménique a réuni à Lyon une centaine d’aumôniers de prison, catholiques, protestants et quelques orthodoxes autour du thème « Tous au service du même Seigneur ». Les travaux ont été ouverts par le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, et Mgr Marc Alric, aumônier national orthodoxe des prisons. Conférences, prières communes, témoignages, ateliers se sont succédé au cours des trois jours.

Lors d’une table ronde au début de la session, les trois cosecrétaires du Conseil d’Églises chrétiennes en France, sans faire l’impasse sur les difficultés œcuméniques actuelles, ont démontré que l’œcuménisme n’est pas une matière à option pour les Églises. D’après le pasteur Brice Deymié, aumônier national protestant, l’objectif de ce rassemblement était précisément d’offrir aux aumôniers une meilleure connaissance mutuelle, afin d’éviter tout « hiver œcuménique », entre « cohabitation polie » et « signes d’hostilité ». Or pour Mgr Marc, aumônier national orthodoxe, en prison les aumôniers sont appelés à transmettre non pas l’hostilité, mais l’amour de Dieu : « nous nous adressons à des hommes et des femmes condamnés par la société et nous leur rappelons que Dieu ne les condamne pas, qu’il les aime » en essayant de leur apprendre « à passer de la culpabilité au repentir ».

Il n’est pas exclu que les aumôniers puissent être enseignés par les prisonniers eux-mêmes : comme l’a rappelé Vincent Leclair, aumônier national catholique, des détenus « réussissent à vivre ensemble, à s’entraider et parfois à prier, de confessions différentes, en partageant les mêmes cellules surpeuplées et les mêmes difficultés quotidiennes ». (d’après reforme.net)

Photo : D.R.


Document