Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Deuxieme-rassemblement-du-Forum.html
      Deuxième rassemblement du Forum chrétien mondial

Deuxième rassemblement du Forum chrétien mondial

Du 4 au 7 octobre 2011 s’est tenu à Manado, en Indonésie, le deuxième rassemblement du Forum chrétien mondial.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 octobre 2011

Du 4 au 7 octobre 2011 s’est tenu à Manado, en Indonésie, le deuxième rassemblement du Forum chrétien mondial. Les Églises et communautés en France étaient représentées par deux catholiques et quatre protestants, parmi lesquels Victoria Kamondji-Johnston, vice-présidente de la Fédération protestante de France.

Plus de 300 délégués provenant d’une soixantaine de pays et représentant toutes les traditions chrétiennes – Église catholique, Églises protestantes traditionnelles, Églises orthodoxes, Églises évangéliques et pentecôtistes – se sont retrouvés pour le deuxième rassemblement du Forum chrétien mondial. Avaient également été invités quelques jeunes, des responsables de mega-church, ainsi que des représentants de communautés contemplatives telles que Taizé. Un peu plus de la moitié des participants provenait des Églises pentecôtistes et charismatiques, absentes d’autres instances œcuméniques.

Le but du Forum

Organisé en Asie, ce deuxième rassemblement s’inscrivait dans la continuité de celui qui s’était tenu en Afrique en 2007 (Limuru, Kenya). Le Forum chrétien mondial y avait été défini comme « un espace ouvert, où les représentants d’un grand éventail d’Églises et d’organisations chrétiennes, qui confessent le Dieu trinitaire et Jésus Christ vrai Dieu et vrai homme, peuvent se rassembler pour promouvoir le respect mutuel, pour étudier et aborder ensemble des projets et des défis communs ».

Un riche programme

Selon une méthode qui est la marque propre de ce Forum, le premier jour a été consacré à un partage des itinéraires de foi des participants, réunis par groupes d’une trentaine d’hommes et de femmes d’horizons ecclésiaux et nationaux très variés, permettant à chacun d’exprimer son expérience spirituelle, avec ses joies et ses peines. Ainsi la reconnaissance que tous appartiennent au même Père, confessent le même Christ sauveur, et vivent sous la mouvance de l’Esprit Saint, prime sur toute autre considération qui encouragerait les divisions. Études bibliques (sur le livre des Actes des Apôtres) et temps de prière ont également jalonné ces quatre jours de communion fraternelle.

En plénière, les interventions étaient centrées sur les changements au sein du christianisme mondial entre 1910 et 2010. Si les chrétiens représentent toujours un tiers de la population mondiale, le centre de gravité s’est déplacé dans l’hémisphère sud où vivent désormais 70 % des chrétiens. C’est d’ailleurs en Afrique, en Asie et en Amérique latine que le christianisme connaît un essor sans précédent ; avec de grandes disparités dans les ressources financières.

En lien avec le thème retenu pour ce rassemblement – Vivre ensemble en Jésus Christ – fortifiés par l’Esprit Saint –, des témoignages ont permis de percevoir le rôle déterminant que joue l’Esprit Saint dans l’œuvre d’unité des chrétiens, par exemple dans la réconciliation entre l’Église luthérienne et l’Église mennonite.

L’avenir du Forum

Reconnu par tous les participants comme un don de Dieu, le Forum chrétien mondial doit poursuivre sa mission en évitant toute institutionnalisation. Il s’est doté d’un comité restreint, permanent mais flexible, qu’anime à partir de janvier 2012 le théologien mennonite Larry Miller.

Victoria KAMONDJI-JOHNSTON


Document