Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/L-oecumenisme-intra-protestant.html
        L’œcuménisme intra-protestant prioritaire

L’œcuménisme intra-protestant prioritaire

5 novembre / Berne

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 5 novembre 2012

Lors de l’ouverture le 5 novembre à Berne de l’Assemblée de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, son président Gottfried Locher a soutenu que l’œcuménisme catholique-protestant était en crise : « la non-reconnaissance en tant qu’Église [des Églises protestantes] et l’absence de but commun pour l’œcuménisme, c’est là que réside la crise » a-t-il déclaré. Estimant qu’il fallait contourner l’obstacle d’un « œcuménisme catholique-protestant officiel qui ne bouge plus », il a recommandé en conséquence « un changement de perspective œcuménique » : même si l’œcuménisme interconfessionnel ne doit pas être abandonné, le pasteur Locher a appelé à placer « l’unité protestante au premier plan ». (Communiqué de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, 5 novembre 2012)

Le théologien réformé suisse Pierre Bühler s’est inquiété de cette priorité à l’œcuménisme intra-protestant, qui « ressemble trop à un retrait, un repli sur soi-même. N’a-t-on pas oublié que c’est précisément la rencontre avec l’autre qui permet d’aiguiser la perception de soi-même ? L’identité croît en se frottant à l’altérité des autres. » (d’après protestinfo.ch)

En France, le pasteur Gill Daudé a fait remarquer : « D’accord pour balayer devant notre porte protestante et travailler à notre unité, mais je prends les paris que nous tomberons aussi sur un os ! Faudra-t-il encore laisser tomber… ou persévérer à rendre compte de notre foi devant les hommes et devant Dieu ? » (Réforme, 17 janvier, p. 11)


Document