Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Le-pape-Francois-recoit-le-pape.html
        Le pape François reçoit le pape Tawadros

Le pape François reçoit le pape Tawadros

10 mai / Vatican

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 10 mai 2013

Le 10 mai le pape François a reçu le pape des coptes Tawadros II : c’était la première rencontre entre les chefs des deux Églises depuis celle qui, en 1973, avait mis un terme au multiséculaire rejet réciproque par un baiser de paix qu’avaient échangé Paul VI et Chenouda III. Le pape Tawadros avait choisi de faire à Rome son premier voyage à l’étranger depuis son élection en novembre 2012. Dans un discours chaleureux, il a proposé que le 10 mai devienne une journée de « célébration de l’amour fraternel entre coptes et catholiques », en souvenir de cette rencontre qu’il a qualifiée « d’historique ». Pour le pape François, la visite de Tawadros « renforce les liens d’amitié et de fraternité unissant le Siège de Pierre et celui de Marc, héritier d’un inestimable patrimoine de saints et de martyrs, de théologiens et de grands disciples du Christ qui de génération en génération ont témoigné de l’Évangile, souvent dans un contexte difficile. » La déclaration christologique signée en 1973 a constitué « une pierre milliaire du cheminement œcuménique » et la base du travail de « la commission pour le dialogue entre les deux Églises, qui a donné de bons résultats et préparé le terrain » à un dialogue plus large de l’Église catholique avec les Églises orthodoxes d’Orient. Dans la déclaration commune de 1973, a ajouté François, « nos Églises ont reconnu, dans la ligne de leurs respectives traditions apostoliques, confesser une foi unique en un Dieu Un et Trine, dans la divinité du Fils unique incarné de Dieu..., reconnaître un Dieu parfait en vertu de sa divinité et un homme parfait en vertu de son humanité ». Puis le pape François a remercié son hôte de l’attention qu’il porte à l’Église copte catholique : rappelons que le pape copte avait assisté à l’intronisation, en mars dernier, du nouveau patriarche copte catholique, un geste sans précédent . Il s’est aussi réjoui de la création, activement voulue par Tawadros II, d’un Conseil national d’Églises chrétiennes en Égypte. (d’après VIS et APIC, 10 mai)


Document