Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Un-film-iranien-prime-par-le-Jury.html
        Un film iranien primé par le Jury œcuménique

Un film iranien primé par le Jury œcuménique

25 mai / Cannes

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 25 mai 2013

Le 40e Jury œcuménique du Festival de Cannes a attribué son prix au film Le passé de Asghar Farhadi. « Sous forme de thriller, le réalisateur montre la vie d’une famille recomposée où les secrets de chacun se révèlent peu à peu. Un film dense, profond, attachant qui illustre bien ce verset : “la vérité vous rendra libres” (Jn 8,32) ». Présidé par le pasteur Denyse Muller, vice-présidente d’Interfilm, le Jury a aussi décerné deux mentions spéciales aux films Tel père, tel fils de Hirokazu Kore-Eda du Japon et Miele de Valeria Golino d’Italie. Les six jurés sont nommés par les organisations internationales de cinéma (Interfilm pour les protestants, et Signis pour les catholiques). Ils voient trois à cinq films par jour, délibèrent en toute indépendance et choisissent un film pour ses qualités artistiques et les valeurs évangéliques qu’il révèle, telles que dignité humaine, solidarité, amour, réconciliation… Ils remettent un prix en compétition officielle, ils participent au culte, à la messe et à une célébration œcuménique. Au cœur de la cité et du Festival, qui est le plus grand événement médiatique mondial annuel, le Jury œcuménique assure une présence chrétienne et un témoignage œcuménique. (D’après Denyse Muller)


Document