Unité des chrétiens
http://unitedeschretiens.fr/Un-professeur-de-l-ISEO-a-la-tete.html
        Un professeur de l’ISÉO à la tête de l’Archevêché russe en Europe (...)

Un professeur de l’ISÉO à la tête de l’Archevêché russe en Europe occidentale

5 décembre 2013 / Paris

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 5 décembre 2013

L’archimandrite Job (Getcha), professeur à l’Institut supérieur d’études œcuméniques de Paris, [ISÉO] a été élu lors de l’assemblée diocésaine clérico-laïque, du 1er novembre 2013, à la tête de l’Archevêché russe en Europe occidentale. Le 2 novembre, le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique a procédé à son élection canonique et l’a élevé au rang d’archevêque de Telmessos. Son ordination épiscopale a eu lieu le 30 novembre au Phanar (Istanbul) lors de la liturgie pontificale présidée par le patriarche œcuménique Bartholomée. Le pasteur Jacques-Noël Pérès, directeur de l’ISÉO, était présent à l’office auquel assistait également une délégation catholique venue pour la fête du saint apôtre André – le patron du Patriarcat œcuménique – et conduite par le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens.

L’intronisation a eu lieu le 5 décembre dans la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky à Paris en présence de nombreux représentants d’autres confessions. Dans son discours, Mgr Job a réaffirmé l’engagement œcuménique de l’exarchat qui a, « dès le commencement sous l’inspiration du métropolite Euloge… su témoigner de l’Orthodoxie en Europe occidentale et être ouvert aux autres Églises chrétiennes dans un dialogue de vérité ».

Auteur de plusieurs ouvrages et articles dans le domaine de la théologie liturgique, Mgr Job a été doyen de l’Institut Saint-Serge de 2005 à 2007. Il enseigne, par ailleurs, à l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe à Chambésy (Genève).

L’assemblée des évêques orthodoxes en France connaît donc un renouvellement, puisqu’elle accueille également deux autres nouveaux membres : Mgr Ignatios, le nouveau métropolite de l’Archevêché antiochien qui succède à Mgr Jean (devenu patriarche d’Antioche) et Mgr Anthony, métropolite bulgare de l’Europe occidentale et centrale succédant à Mgr Siméon, qui a démissionné pour des raisons de santé. (d’après exarchat.org et aeof.fr)

Photo : © exarchat.org.


Document