Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/En-marche-vers-2033.html
    En marche vers 2033 !

En marche vers 2033 !

« Jésus célébration 2033 » est une initiative oecuménique invitant les Églises à préparer ensemble les deux mille ans de la résurrection du Christ en 2033.

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 4 juillet 2019
  • 3 votes

« Jésus célébration 2033 » est une initiative oecuménique invitant les Églises à préparer ensemble les deux mille ans de la résurrection du Christ en 2033. Depuis quelques années une petite équipe sillonne la planète pour partager aux responsables d’Églises le projet d’une « décennie de la résurrection (2023-2033) avec, comme point d’orgue Pâques 2033. À ce jour 35 pays ont été visités.

Protestantisme
À peine arrivés à la Gare de Lyon à Paris depuis Lausanne, nous avons commencé notre pèlerinage en visitant la Maison du Protestantisme, rue de Clichy.

« Un anniversaire, c’est l’occasion de faire des cadeaux : quel cadeau les protestants peuvent-ils donner aux autres, à cette occasion », c’est ainsi que nous accueille François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France.

Emmanuelle Seybold, présidente de l’Église protestante unie (ÉPUdF), voit la décennie en deux étapes : d’abord sept années de préparation durant lesquelles les responsables approfondissent leur communion puis les trois ans du ministère public du Christ, entre 2030 et Pâques 2033.

Thierry Auguste, président de la Fédération baptiste de France, nous a partagé son expérience avec le Forum chrétien francophone (Lyon octobre 2018). Pour un tel projet il faut que les institutions se mobilisent, mais les responsables vont se succéder. Il faut réfléchir comment passer le relais.

À la paroisse de Belleville, Gilles Boucomont a réuni cinq autres pasteurs de l’ÉPUdF, dont l’enthousiasme nous touche. Nous avions prévu de visiter aussi les responsables du Conseil national des évangéliques (CNÉF), mais une erreur d’agenda a renvoyé la rencontre à une autre occasion.

Église catholique
L’après-midi, nous traversons Paris vers l’avenue de Breteuil où nous rencontrons Emmanuel Gougaud, directeur du Service national pour l’unité des chrétiens de la Conférence des évêques : « Le pape François ne cesse de rappeler que tout ce que les chrétiens peuvent faire ensemble ils doivent le faire ensemble », souligne-t-il.

Plus tard, Antoine Sondag, directeur du Service de la Mission universelle, nous encourage à étudier la démarche pédagogique mise en œuvre par l’Église catholique pour fêter le jubilé de l’an 2000.

Alexis Leproux, vicaire général du diocèse de Paris, nous reçoit à l’archevêché à l’ombre de la cathédrale. Sa première réaction était de se dire « bonne idée. Si Jésus revenait, c’est ce qu’il ferait : d’abord visiter » !

Au Centre Istina des Dominicains, Franck Lemaître et Michel Mallèvre nous éclairent de leur longue expérience oecuménique.

Église orthodoxe
À notre arrivée à la cathédrale Saint-Étienne, le métropolite Emmanuel (Patriarcat oecuménique) nous dit qu’il est courant de notre initiative puisque le Conseil d’Églises chrétiennes de France (CÉCEF) – qu’il copréside – en a parlé lors de sa dernière séance : « Le Christ est vraiment ressuscité : c’est le résumé de toute la théologie chrétienne ».

Membre de l’Église orthodoxe bulgare Ivan Karageorgiev, co-secrétaire du CÉCEF souligne l’importance d’informer au préalable les responsables et ainsi de préparer une parole prophétique en lien avec la résurrection du Christ.

À la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, nous rencontrons Mgr Jean qui nous dit : « Fêter 2033 c’est revenir aux sources de notre foi. C’est la résurrection qui fonde notre vie et qui fait ce que nous sommes ».

Communautés et mouvements
Dans nos voyages nous visitons également les communautés et les mouvements chrétiens et nous demandons leur prière sans laquelle rien ne peut se faire ! Ainsi avons-nous été invités par la communauté des Xavières, les Focolari, la Maison de l’Unité (sœurs de Sainte Clotilde et diaconesses protestantes de Reuilly). Nous avons aussi visité l’Alliance biblique française avec son directeur Jonathan Boulet, ainsi que Bruno Berthon, coordonnateur du Jour du Christ. Sans oublier « Paris tout est possible » présidé par Carlos Payan, et Anne-Cathy Graber, de la Communauté du Chemin Neuf.

Après ces cinq jours intenses, nous sommes reconnaissants de toutes ces rencontres. Nous prions que ce projet devienne celui des Églises et communautés de Paris.

Pasteur Martin Hoegger


Zoom


Document