Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/La-part-des-anges.html
      La part des anges

La part des anges

N° 199 (juillet 2020) : sommaire et éditorial

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 6 juillet 2020
  • 0 vote

Revue Unité des Chrétiens, n° 199 (juillet 2020)

  • Consulter le sommaire
  • Lire l’éditorial

Sommaire

ÉDITORIAL : La part des anges (Emmanuel GOUGAUD)

ABÉCÉDAIRE ŒCUMÉNIQUE : Les anges dans les Églises (Gourgen AGHABABYAN)

ESSENTIEL : Les chrétiens face à la Covid-19

DOSSIER : La part des anges

Les anges à la rescousse (Pierre de MARTIN de VIVIÉS)
Les anges sont-ils les dépanneurs de la hotline divine ? Le père Pierre de Martin de Viviés répond en explorant leurs interventions dans l’Ancien et le Nouveau Testaments.

« Vous le prenez avec ou sans ailes ? » (Anne Marie REIJNEN)
Les anges circulent d’un Testament à l’autre. Des traditions protestantes à nos contemporains, ils ne cessent de nous visiter. Anne Marie Reijnen nous montre leurs parcours.

Les anges dans la liturgie byzantine : louange, mission et assistance (André LOSSKY)
Le père André Lossky est spécialiste de la liturgie orthodoxe. Puisqu’elle exprime la foi de l’Église, la liturgie est le meilleur témoignage de la vocation et de l’action des anges.

La hiérarchie des anges selon saint Thomas (Jean-Miguel GARRIGUES)
Un archange, est-ce plus qu’un ange ? Commentant le grand théologien saint Thomas d’Aquin, le frère Jean-Miguel Garrigues nous aide à bien comprendre la « hiérarchie angélique ». Plongez dans une disputatio, célèbre méthode pédagogique du Moyen-Âge.

Paul, les anges et autres Puissances… (Odile FLICHY)
Anges, Puissances, Dominations : l’apôtre Paul évoque souvent ces créatures spirituelles dans ses Lettres. Qui sont-elles vraiment ? Odile Flichy nous aide à y voir clair.

Le mystère des anges dans une perspective patristique (Goran SEKILOVSKI)
Goran Sekulovski interroge les Pères de l’Église sur la relation des anges à Dieu et aux hommes. Parce qu’ils sont proches de Dieu, les anges reçoivent la mission d’être proches des hommes.

RENDEZ-VOUS avec Mgr David Hamid

JALONS SUR LA ROUTE DE L’UNITÉ : Avril - juin 2020

COURRIER Le confinement vu par nos lecteurs

AGENDA


Editorial

La part des anges

Poétique, cette expression pourrait faire penser au spirituel. Elle renvoie pourtant aux spiritueux, aux vins et alcools. La « part des anges » signifie le volume d’alcool évaporé lors de sa conservation. Ce processus naturel permet au degré d’alcool de diminuer progressivement pour arriver au degré voulu. La « part des anges » signifie donc une réalité paradoxale. Elle engendre une perte importante d’alcool, indispensable cependant à sa production.

Les anges sont évoqués dans de nombreuses expressions de notre langue, mis en scène et représentés dans la littérature, le cinéma, la musique, les arts, la télévision. Les anges volent toujours dans notre imaginaire. À notre époque, il convient de le souligner. Il y a toujours une part de spiritualité, de rêve, d’évasion, une part des anges. La technologie n’a pas relégué les anges au magasin des accessoires. Pendant des années, les Églises chrétiennes se sont faites plutôt discrètes dans leurs références aux anges. Se concentrant sur le renouveau de la théologie trinitaire et de la christologie, elles craignaient de distraire les fidèles de l’essentiel. Elles ne voulaient pas encourager les superstitions. Les anges sont cependant toujours là. Non seulement, ils ne sont pas du folklore mais touchent au cœur de la foi.

De toutes les expressions, « la part des anges » nous semble vraiment intéressante. Les anges sont une réalité éminemment paradoxale. Créatures spirituelles, leur nom signifie « envoyé » ou « messager ». Ils ont la capacité de voir et contempler Dieu en permanence. Créatures immortelles, ils sont doués d’intelligence et de liberté. Comme les hommes, ils peuvent servir Dieu ou le rejeter. Cette décision est cependant irrémédiable et immuable. Ils vivent donc au plus au point une totale liberté de choix et une fidélité extrême. Dans la tradition biblique, les anges adorent Dieu et célèbrent la vie divine. Ils sont aussi des messagers au service de l’annonce de la Bonne Nouvelle. Ils prêtent assistance aux humains dans leur vie de tous les jours, agissant comme des compagnons de route. Ils ont donc une mission et une utilité. Cependant, ils évoquent également la légèreté, la gratuité, l’inutilité. Alors que notre époque connaît le prix de tout et la valeur de plus grand-chose, les anges ne produisent rien. C’est peut-être pour cela qu’ils fascinent tant.

Consacré aux anges, ce numéro d’Unité des Chrétiens paraît dans une période particulièrement troublée et incertaine. La pandémie de Covid-19 est encore là. Les conséquences sanitaires, sociales, économiques, sociétale sont en train de se déployer. Beaucoup redoutent le pire. Nous avons collectivement et simultanément redécouvert notre fragilité et notre faiblesse mais aussi notre capacité à la solidarité et à la créativité. Les relations familiales, amicales, professionnelles ont été vécues différemment. Les Églises ont été audacieuses et inventives face à la distanciation sociale. Au début du confinement, il était beaucoup question d’imaginer le « monde d’après ». Il faut aussi penser le monde avec la Covid-19 et plus généralement avec nos vulnérabilités.

C’est là que les anges volent à notre secours. Leur fidélité à Dieu et à sa mission se déploie dans une adaptabilité sans cesse renouvelée. L’acceptation de leur finitude ne les freine pas. Elle les propulse. Ils nous proposent de garder confiance en Dieu. Ils nous invitent à être des anges gardiens les uns des autres. Alors, plus que jamais en ce moment, il convient de faire leur part aux anges !

Père Emmanuel Gougaud


Document