Unité des chrétiens
https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=127

Juin 2014



Jazz à Vienne : la folie de la foi

 

16 février 2015 2015

29 juin 2014 / Vienne

Dans le cadre du festival Jazz à Vienne qui a réuni plus de mille artistes du 27 juin au 12 juillet, une célébration œcuménique a eu lieu le dimanche 29 juin 2014. Cette 17e édition de la célébration Gospel, préparée par une centaine de catholiques et de protestants a pu être entendu non seulement par la foule remplissant la salle de Manège de l’espace Saint Germain, mais aussi par beaucoup d’autres grâce à sa retransmission en direct sur l’antenne de la Radio chrétienne francophone (RCF - Lyon). À côté des deux grands invités du festival à Vienne Linda Lee Hopkins et Al Sanders, qui a défini le gospel comme « un discours chargé d’espoir », des chorales locales comme « Full Bloom » et « Entre Ciel et Terre » ont participé à l’animation de la louange.

Pour le père Jean Callies, curé de la cathédrale Saint-Maurice, le succès de la célébration s’explique par le travail préparatoire commun mené durant toute une année. Le pasteur Romain Gavache de l’Église protestante unie a expliqué qu’avec le thème retenu – « la folie de la foi » – il s’agissait de dire combien la confiance « se fait rare » dans le monde d’aujourd’hui alors que priment « le doute et la méfiance ». Il permettait aussi d’évoquer tout le mal commis « au nom de la foi » avec des « drames » comme la Saint-Barthélémy. (d’après rcf.fr)



 


Six patriarches antiochiens créent une commission conjointe

 

16 février 2015 2015

26 juin 2014 / Balamand

Pour la première fois, six patriarches orientaux se sont retrouvés le 26 juin 2014 à Balamand (Liban) à l’occasion de l’ouverture d’un congrès général de l’Église orthodoxe d’Antioche. Invité par le patriarche Jean X, les patriarches Béchara Raï (maronite), Ignace Ephrém II Karim (syrien-orthodoxe), Ignace Joseph III Younan (syriaque-catholique), Grégoire III Laham (grec-catholique) et Nersès Bedros (arménien-catholique) ont décidé « la création d’une commission conjointe consultative pour stimuler la coopération entre les Églises antiochiennes et organiser des actions conjointes ». Cette commission œcuménique devrait d’abord dresser un état des lieux de la présence chrétienne en Orient suite aux exodes forcés qui vident certaines régions de leurs populations chrétiennes.

Le patriarche Grégoire III Laham a émis le souhait que naisse dans les années à venir un congrès antiochien auquel prendraient part les membres et le clergé des Églises relevant du siège d’Antioche.

Les hiérarques ont réclamé « le retour de tous les otages laïcs et religieux, à commencer par les évêques Youhanna Ibrahim et Boulos Yazigi disparus depuis 14 mois » tout en déplorant « que le monde assiste lâchement et en silence aux pires des violations des droits de l’homme et des communautés de notre époque ». (d’après L’Orient-Le Jour et œuvre-orient.fr)

Photo : D.R.



 


Le mot « Allah » proscrit pour l’hebdomadaire catholique Herald

 

16 février 2015 2015

23 juin 2014 / Malaisie

La Cour fédérale de Malaisie a rejeté le 23 juin 2014 par quatre voix sur sept, le recours de l’hebdomadaire de l’Église catholique Herald, qui demandait à pouvoir continuer à employer l’appellation de Dieu en arabe : « Allah ».

C’est en 2007 que le ministère de l’Intérieur avait interdit au journal Herald d’utiliser le mot « Allah », pourtant commun à tous les chrétiens au Moyen-Orient, afin d’ « d’éviter toute confusion entre les différentes religions ».

La Fédération luthérienne mondiale a demandé aux autorités malaisiennes de « reconnaître qu’il n’y a pas de menace ou de manque de respect à l’islam lorsque des personnes d’autres religions utilisent le mot “Allah” ». Rédacteur de l’hebdomadaire, le père jésuite Andrew Lawrence, qui depuis des années doit faire face à des obstacles bureaucratiques pour éditer son journal et qui a reçu des menaces de mort, craint que cette interdiction « absurde » ne soit étendue à d’autres aspects de la vie ecclésiale. Dénonçant cette décision de la Cour fédérale, le Conseil d’Églises en Malaisie a rappelé qu’elle porte uniquement sur le journal Herald et que les chrétiens malaisiens continuent à avoir le droit d’utiliser le mot « Allah » dans leurs célébrations ainsi que dans la Bible, où cette appellation figure depuis le XVIe siècle. (d’après heraldmalaysia.com, lutheranworld.org et ccmalaysia.org)

Photo : D.R.



 


Quarante ans de la catéchèse œcuménique

 

16 février 2015 2015

22 juin 2014 / Oullins

Le 22 juin 2014 catholiques et protestants d’Oullins, dans la banlieue de Lyon, ont célébré le quarantième anniversaire de leur catéchèse biblique œcuménique, qui a débuté en 1974 à la demande des couples mixtes. Cette catéchèse, animée principalement par les parents, réunit aujourd’hui une centaine d’enfants et d’adolescents à raison d’une fois par mois. Lors de la célébration œcuménique la pasteure Françoise Sternberger de la paroisse d’Oullins (Église protestante unie) a souligné l’audace de ceux qui initièrent cette démarche inédite « qui suscita certainement à l’époque quelques doutes et moqueries » mais qui, quarante ans après, malgré tous les obstacles, « tient bien la route ». Résumant l’expérience des participants, le père Christian Delorme – de l’ensemble paroissial catholique d’Oullins – a déclaré : « nous n’avons pas cherché à inventer un “espéranto œcuménique” […], mais nous avons appris, en jouant chacun de notre instrument ecclésial propre, à composer et à faire entendre une douce musique de la réconciliation de nos Églises ». (d’après erfoullins.free.fr)

Photo : D.R.



 


Répertoire des communautés chrétiennes issues de la migration en Suisse

 

16 février 2015 2015

19 juin 2014 / Suisse

Grâce à la collaboration œcuménique de la Fédération des Églises protestantes de Suisse et de la commission Migratio de la Conférence des évêques catholiques suisses, un premier répertoire national de près de 400 communautés chrétiennes issues de la migration établies en Suisse a été publié le 19 juin 2014 par l’Institut de sociologie pastorale de Saint-Gall. L’objectif du répertoire, disponible gratuitement en français et en allemand sur le web, est d’aider les communautés « à établir des relations œcuméniques et une solidarité locale ». Ce répertoire sera régulièrement mis à jour. (d’après spi-stgallen.ch)

Photo (Couverture du répertoire)



 


Le CÉCEF appelle à la libération de Meriam Yehya Ibrahim Ishag

 

16 février 2015 2015

19 juin 2014 / Paris

Le Conseil d’Églises chrétiennes en France a publié le 19 juin un message demandant pour la libération de Meriam Yehya Ibrahim Ishag, à l’approche de la Nuit des veilleurs de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT). Chrétienne soudanaise de 27 ans, Meriam a été condamnée à mort le 15 mai 2014 par le tribunal de Khartoum pour « apostasie » et à cent coups de fouet pour « adultère », en raison de son mariage avec un chrétien. La jeune femme, mère d’un garçon de vingt mois a accouché d’une fille lors de son emprisonnement.

Le 23 juin, la Cour de cassation de la capitale soudanaise a annulé le verdict de peine de mort. Après sa libération, Meriam a trouvé refuge à l’ambassade des États-Unis avant de quitter le Soudan au mois de juillet. Le 24 juillet, elle a été reçue par le pape François au Vatican qui l’a remerciée pour son courageux témoignage de constance dans la foi. Meriam, quant à elle, a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui ont prié et œuvré pour sa libération. (d’après cecef.fr, acatfrance.fr et VIS)

Photo (Meriam libérée avec sa petite fille Maya) : © Palazoo Chigi / Acat



 


L’archevêque Justin Welby rencontre le pape François

 

16 février 2015 2015

16 juin 2014 / Vatican

La lutte contre le trafic des êtres humains et les formes modernes d’esclavage se trouvaient au cœur de la rencontre entre le pape François et l’archevêque de Cantorbéry, qui a eu lieu au Vatican le 16 juin. En remerciant le primat de la Communion anglicane pour son travail contre « ce crime intolérable », le pape a réitéré leur engagement commun « à soulager les victimes et à faire obstacle à ce commerce tragique ». Justin Welby, pour sa part, a souligné l’importance du Réseau global pour la liberté né le 17 mars 2014, par lequel anglicans et catholiques notamment s’engagent à lutter contre ce fléau, qui touche près de trente millions de personnes dans le monde. Il a remercié son hôte d’avoir dénoncé, dans l’exhortation Evangelii gaudium (n° 211) « ce crime mafieux et aberrant », où « beaucoup ont les mains qui ruissellent de sang à cause d’une complicité confortable et muette ». (d’après L’Osservatore romano et archbishopofcanterbury.org)

Photo : © Anglican Centre in Rome



 


Les adieux de l’ISÉO à son directeur Jacques-Noël Pérès

 

16 février 2015 2015

13 juin 2014 / Paris

Le 13 juin 2014, professeurs, étudiants et anciens de l’Institut supérieur d’études œcuméniques (ISÉO) s’étaient rassemblés pour un après-midi festif autour de celui qui fut pendant six ans son directeur : Jacques-Noël Pérès.

C’est en 1982 que le pasteur luthérien, patrologue, avait rejoint l’ISÉO, qui associe trois instituts parisiens de formation théologique : l’Institut protestant de théologie, l’Institut catholique de Paris et l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge.

Après avoir remercié Jacques-Noël Pérès pour son engagement fidèle au service de l’unité des chrétiens et lui avoir souhaité une retraite heureuse, les participants ont exprimé leur reconnaissance devant Dieu par une prière œcuménique dans l’église Saint-Julien-le-Pauvre.

C’est le frère Michel Mallèvre qui prend le relais à la tête de l’ISÉO. Dominicain, directeur du Centre d’études œcuméniques Istina, il a été pendant six ans (de 2003 à 2009) directeur du Service national pour l’unité des chrétiens et rédacteur en chef de la revue Unité des Chrétiens.

La retraite du pasteur Pérès s’annonce déjà bien remplie car le 26 août 2014, il a été élu coprésident protestant du Groupe des Dombes. (d’après groupedesdombes.org)

Photo : © iptheologie.fr



 


Journées d’études œcuméniques sur l’apôtre Paul

 

16 février 2015 2015

12 juin 2014 / Fribourg

Pour marquer son 50e anniversaire, l’Institut d’études œcuméniques de l’université de Fribourg a accueilli Nicholas Thomas Wright, ancien évêque anglican de Durham et spécialiste de l’apôtre Paul. Dans le cadre de ces journées d’études consacrées à l’Apôtre des Nations, une table ronde a rassemblé le 12 juin plusieurs responsables d’Églises. À cette occasion, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens, a dénoncé tout immobilisme en œcuménisme, en affirmant que « ne pas vouloir aller plus loin est une hérésie ». À propos du modèle de l’unité dans la diversité, le pasteur Gottfried Locher, président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, a souligné la difficulté de définir et de vivre la différence. Pour Martin Bühlmann, directeur pour l’Europe germanophone du mouvement évangélique Vineyard, « l’unité est possible si je ne regarde pas d’abord ce qui “manque” à mon partenaire, mais si je concentre mon attention sur ce qu’il peut m’apporter ». Nicholas Wright a plaidé pour un dialogue où chacun se laisse « désarmer » par l’autre. Face aux questions éthiques qui divisent les Églises, le conférencier principal a dénoncé la séparation opérée dans la théologie entre la morale et l’exégèse biblique, proposant le retour à la source biblique, notamment aux écrits de l’apôtre Paul.

Une célébration œcuménique à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg a clôturé la journée, qui a rassemblé quelque 400 participants. (d’après glaubeundgesellschaft.ch et cath.ch)

Photo (De gauche à droite : Martin Bühlmann, Nicholas T. Wright, Kurt Koch, Gottfried Locher) : © APIC



 


Conférence internationale sur la Syrie

 

16 février 2015 2015

11 juin 2014 / Etchmiadzine

Une conférence internationale de deux jours intitulée « la crise en Syrie, un défi pour les communautés chrétiennes » a débuté le 11 juin à Etchmiadzine. Présidée par Sa Sainteté Karékine II, patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens et co-président du comité exécutif du Conseil œcuménique des Églises, la conférence a réuni plusieurs responsables d’Églises du Moyen-Orient, de Russie, d’Europe et des États-Unis ainsi que des représentants de l’ONU et des ambassadeurs accrédités en Arménie.

Déplorant l’attaque de la ville arménienne de Kessab en Syrie par des extrémistes venus de Turquie, le Premier ministre arménien Hovik Abrahamian, a souhaité que ce sommet des responsables religieux contribue à l’ébauche d’un dialogue politique et interreligieux dans le pays. Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises, le pasteur Olav Fykse Tveit, a rappelé l’urgence de la paix civile en Syrie. Les participants à la conférence ont pu entendre plusieurs exposés sur les développements politiques en Syrie et les perspectives d’aide humanitaire, mais aussi sur la présence et le témoignage chrétien au Proche-Orient et enfin sur la situation actuelle et l’avenir des communautés arméniennes dans ce contexte difficile. (d’après Philippe Sukiasyan et armenews.com)

Photo : D.R.



 


Les chrétiens en faveur de la réforme pénale

 

16 février 2015 2015

10 juin 2014 / Paris

En France, l’Assemblée nationale a adopté le 10 juin une réforme pénale dont l’objectif est l’abrogation des peines planchers et la mise en place d’une nouvelle peine hors prison, la « contrainte pénale ».

Dans un « Appel aux communautés catholiques de France en faveur de la réinsertion des personnes détenues » publié en mars 2014, la Conférence des évêques de France avait affirmé que « l’aumônerie catholique des prisons expérimente combien l’incarcération, en particulier pour de courtes peines, est un facteur désocialisant et déstructurant de la personne ». On y préconisait donc « la mise en place d’une peine alternative, assortie d’un accompagnement et d’un contrôle de la personne condamnée ».

La Fédération protestante de France s’est également réjouie le 17 juin de l’adoption de cette loi, en saluant « le courage de poser enfin la question de la pertinence des petites peines de prison ». D’après elle, « la contrainte pénale devrait sanctionner le délit sans pour autant isoler l’individu de son cadre social et ainsi lui donner toutes ses chances de maintenir son insertion dans la société ». (d’après prison.cef.fr et protestants.org)

Photo : D.R.



 


Catholiques et évangéliques évangélisent ensemble

 

16 février 2015 2015

6-12 juin 2014 / Avignon

Autour de la fête de la Pentecôte 2014, sept soirées d’évangélisation ont rassemblé catholiques charismatiques et évangéliques à Avignon. Au cours de ces soirées qui conjuguaient concerts, louanges, conférences et prières pour la guérison des malades, le pasteur évangélique Jean-Luc Traschel, directeur européen de l’Association internationale des ministères de guérison, et deux prêtres catholiques, Jean-Michel Tour et Baudouin Ardillier, ont apporté leur témoignage.

Dans le même esprit, à Lyon, près de 2000 catholiques et évangéliques s’étaient réunis à l’occasion de la fête de l’Ascension, en présence de Mgr Philippe Barbarin. (d’après eci-avignon.org et ccolyon.blogspot.fr)

Photo (Pasteur Jean-Luc Traschel) : D.R.



 


Catholiques et orthodoxes unanimes sur le clergé oriental marié

 

8 juillet 2014 2014

6 juin 2014 / États-Unis

Dans une déclaration publiée le 6 juin 2014, la Consultation théologique entre orthodoxes et catholiques d’Amérique de Nord a demandé à l’Église catholique de lever les restrictions sur le clergé oriental marié en Amérique du Nord. C’est en effet en 1929 que, par la promulgation du décret Cum data fuerit, la Sacrée Congrégation des Églises orientales avait demandé à l’Église grecque-catholique ruthène d’envoyer uniquement des prêtres célibataires aux États-Unis. Cette interdiction étendue par la suite à tout le clergé catholique oriental sur le Nouveau continent a eu comme conséquence, selon les membres de la Consultation « des divisions dans les communautés orientales et même dans les familles ». D’après la déclaration, l’abolition de cette restriction montrerait « l’ancienneté et la légitimité des traditions orientales » tout en assurant que « dans le cas de la restauration de la pleine communion entre les deux Églises, la tradition de l’Église orthodoxe ne sera pas remise en question ». (d’après usccb.org et assemblyofbishops.org)

Photo (La Consultation théologique entre orthodoxes et catholiques d’Amérique de Nord) : D.R.



 


Soixante-dixième anniversaire du Débarquement

 

16 février 2015 2015

6 juin 2014 / Normandie

Parmi les célébrations du 70e anniversaire du débarquement en Normandie, un office œcuménique a eu lieu en présence des chefs de gouvernement anglais et français, David Cameron et Manuel Valls, ainsi que de nombreux vétérans. À cette célébration étaient notamment présents le cardinal André Vingt-Trois et l’évêque anglican Nigel McCulloch, aumônier national de la Légion royale britannique, avec la participation du chœur du St John’s College de Cambridge. Lors de la cérémonie fut bénie une nouvelle cloche « de la paix et de la liberté », destinée à la tour sud de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux. Surnommée « Thérèse-Bénédicte » (nom d’Edith Stein en religion), elle a pour marraine la reine Élisabeth II, représentée ce 6 juin 2014 par le prince de Galles. (d’après clochebayeux6juin2014.blogspot.fr)

Photo : D.R.



 


Face au changement climatique, les chrétiens jeûnent.

 

16 février 2015 2015

4 juin 2014 / Paris

Le 4 juin 2014, sur une péniche située symboliquement en face de l’Assemblée nationale, plusieurs responsables chrétiens ont participé au lancement d’un appel à jeûner le premier jour de chaque mois afin de marquer leur lutte contre le réchauffement climatique.

Proposée par la Fédération luthérienne mondiale en vue de la Conférence des parties de l’ONU (COP 21) qui se tiendra à Paris en décembre 2015, cette démarche de jeûne reste très libre dans sa forme : elle va de l’abstention de la nourriture pendant 24 heures jusqu’au « jeûne carbone », qui consiste à marcher ou à utiliser son vélo au lieu de sa voiture, à consommer moins d’électricité ou d’eau, etc.

Le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France et coprésident du Conseil d’Églises chrétiennes en France a appelé les chrétiens à s’unir autour d’« un œcuménisme du signe, même si c’est un signe insolite dans un monde où la frugalité et la sobriété […] ne sont pas à l’ordre du jour ». L’initiative n’était pas choisie au hasard car, comme le remarquait Nicolas Kazarian au nom de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, « par le jeûne l’humanité est renvoyée à sa relation primaire à la création, dans un mouvement de récapitulation et de réconciliation ». Pour Mgr Marc Stenger qui représentait la Conférence épiscopale catholique, il s’agissait d’exhorter « les gouvernements à prendre conscience de leur responsabilité et à œuvrer en faveur de résultats ambitieux dans les négociations sur le climat ».

Cette démarche internationale soutenue par plusieurs personnalités telles que Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète, est parrainée par 35 organisations, notamment chrétiennes, dans 21 pays. (d’après fastfortheclimate.org)

Photo : © fastfortheclimate.org



 


Quatrième Forum orthodoxe-catholique

 

16 février 2015 2015

2-6 juin 2014 / Minsk

Du 2 au 6 juin 2014 s’est tenu à Minsk le quatrième forum orthodoxe-catholique avec pour thème « Religion et diversité culturelle : défis pour les Églises chrétiennes en Europe ». Organisé par le Conseil des conférences épiscopales européennes (CCÉE) de l’Église catholique et les Églises orthodoxes présentes en Europe, ce sommet coprésidé par le métropolite Gennadios de Sassime (Patriarcat œcuménique) et le cardinal Peter Erdő (président du CCÉE) a réuni plus de 35 hiérarques et théologiens venus de 21 pays européens. Dans le message publié à l’issue de la rencontre les participants observent qu’« aujourd’hui, pour beaucoup d’Européens, il n’y a plus de points de repère stables qui puissent constituer un modèle pour leur conduite morale et qui leur permettent d’évaluer ce qui est juste et ce qui ne l’est pas ». Or pour les orthodoxes et les catholiques, « la clé de la liberté est d’accepter que nous recevons tout de Dieu et non pas que nous pouvons disposer de tout arbitrairement comme si nous nous étions créés nous-mêmes ».

Le prochain forum aura lieu en l’automne 2016 à Paris et sera consacré aux problèmes de migration. (d’après ccee.eu et mospat.ru)

Photo : D.R.



 


La cathédrale de Lille accueille le chœur de Cantorbéry

 

16 février 2015 2015

1er juin 2014 / Lille

Le chœur de la cathédrale anglicane de Cantorbéry (une trentaine de choristes, hommes et enfants) a enchanté les fidèles rassemblés dans la cathédrale de Lille le dimanche 1er juin 2014. À l’initiative du chanoine Debbie Flach, en charge de la paroisse anglicane de Lille et de la déléguée diocésaine à l’œcuménisme Anne-Laure de la Roncière, l’office du soir anglican (Evensong) a été célébré en présence de Mgr Laurent Ulrich, qui assura la prédication, et de membres du clergé anglican, catholique et orthodoxe de la métropole lilloise. Pour les nombreux participants, venus d’une grande diversité d’Églises de tout le département, cette prière commune était l’occasion de découvrir la beauté de la liturgie anglicane et de savourer la richesse des compositions musicales de ce répertoire. C’est cette tradition ininterrompue dans les églises anglicanes du chant des vêpres que le Comité mixte anglican-catholique veut faire redécouvrir aux chrétiens en France, notamment lorsqu’anglicans et catholiques sont réunis pour la prière commune.

Photo : © F. Richir



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

https://unitedeschretiens.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=127


Document